Editos - écrivain, Littérature

Edito : Liu Xiaobo, la honte et la tristesse - La Libre

Edito : Liu Xiaobo, la honte et la tristesse - La Libre

Liu Xiaobo a enfin été libéré. Parce que, souffrant d'un cancer en phase terminale, le prix Nobel de la paix, incarcéré depuis 2009 et âgé de 61 ans, n'a plus qu'un temps limité à vivre. Cette atroce réalité a permis au régime communiste de poser un de ces gestes humanitaires qui lui épargnera la mort ignominieuse en prison d'un de ses grands intellectuels.   [...] Car Liu, professeur de littérature et écrivain, n'a utilisé que son stylo pour critiquer la dictature en place, Exerçant son droit constitutionnel à la liberté d'expression, il n'a fait que stimuler le débat d'idées sur l'avenir d'un pays qu'il a toujours aimé, puisqu'il ne l'a jamais quitté (en dépit des multiples occasions qui se sont présentées).  [...] Il n'a dit, pour l'essentiel, que ce que beaucoup de ses compatriotes pensent et espèrent, à savoir que la modernisation de la Chine doit aller de pair avec sa démocratisation.   [...]

Edito: Nécessaire ambition - La Libre

Edito: Nécessaire ambition - La Libre

De l'ambition, que demander d'autre à ceux qui, dès mercredi, vont voir fleurir leur livre dans les librairies Eclat du verbe, finesse du scénario, partage d'altérité, d'émotions et donc de vérité, l'ambition ne doit rien craindre pour que les pages noircies dans la solitude trouvent leur écho.   [...] Plus encore que de l'écrivain, c'est de l'éditeur - qui doit non seulement choisir avec soin mais accompagner consciencieusement le texte et l'auteur qu'il publie - dont on attend exigence et ambition. Alors que notre époque sert à profusion des textes en tout sens et sous toutes formes, le rôle de l'éditeur demeure plus que jamais primordial - quand nombre d'écrivains déplorent qu'il se délite.  [...] Car grande est sa responsabilité vis-à-vis de celui qui, au comptoir de son libraire ou via un site en ligne, va débourser quelque vingt-cinq euros pour acquérir les pages qui le feront rêver, voyager, mieux se connaître, pleurer ou rire. Comme le disait si justement Claude Roy, la littérature est parfaitement inutile. sa seule utilité est qu'elle aide à vivre.  [...]