Opinions - économistes, Gauche

Budget 2013 : aurait-on dû (ou pu) aller plus loin ? - La Libre

Le Premier ministre Elio Di Rupo a détaillé lundi l'accord intervenu sur le budget 2013 et la manière dont le gouvernement veut favoriser l'emploi et la compétitivité. Du costaud, ce programme Sera-t-il efficace à long terme Voyons ce qu'en pensent les économistes à droite et à gauche.  [...]

L'AGCS : avancée ou régression ? (2) - La Libre

1. On nous fait croire que nous sommes dans une économie de marché (offre et demande). L'économie qui se développe depuis les années 80, avec les pouvoirs économiques et politiques (gauche et droite) et par une bonne part des économistes, n'est qu'une économie de l'offre qui ignore la demande.  [...] L'individu n'est-il pas prié de se transformer en tube digestif de la société, selon la remarque pertinente de René Passet, tenu de réduire ses gains pour alléger la charge des entreprises et d'augmenter sa dépense pour leur procurer des débouchés On le presse de maintenir sa consommation pour soutenir la croissance (celle de la Bourse) sans contre-partie.   [...] 4. La faillite de certaines théories économiques est patente. Elles se bornent à protéger des intérêts particuliers et à communiquer, comme en politique, des sophismes et des a priori, tous scientifiquement fondés, même s'il n'y a pas moyen de les vérifier, comme ose le dire un économiste, à la suite de Hayek et de Mises.  [...]

La paralysie des socialistes européens - La Libre

La paralysie des socialistes européens - La Libre

Les émeutes qui ont éclaté en Grèce la semaine dernière peuvent avoir plusieurs causes, mais l'une d'elles, rarement mentionnée, est la fracture au sein de la gauche entre le parti socialiste traditionnel de George Papandreou et une faction de plus en plus radicalisée qui refuse tout compromis avec l'Union européenne ou l'économie moderne.  [...] Que la gauche traditionnelle s'avère aussi amorphe face à la crise économique actuelle est plus qu'étrange. Au lieu d'en profiter pour réaffirmer leurs doutes concernant le capitalisme, les partis socialistes européens ont échoué à en tirer un avantage politique.  [...] Bien que la gauche européenne prétende croire aux forces du marché, elle reste déchirée par une contradiction intrinsèque entre ses racines anticapitalistes et sa récente conversion à l'économie de marché. La crise actuelle est-elle une crise fondamentale du capitalisme ou juste une phase passagère Cette polémique alimente les débats des intellectuels de gauche, des experts, et des politiciens dans les cafés et les shows télévisés de toute l'Europe.  [...]

Exit la gauche morale et sociétale! - La Libre

Evidemment. A partir du moment où la gauche n'a plus grand-chose à dire sur le terrain qui fait son identité - qu'est-ce qui la distingue sur le terrain économique et social - et qu'elle n'est pas capable de penser spécifiquement le capitalisme, elle se rattrape sur deux terrains.  [...] C'est une conception de l'individualisme qui ne laisse plus de place à la cité. L'individu devient un clone consommant. En réalité, c'est le retour déguisé de l'`homo economicus'. La libéralisation économique suppose toutes les vertus, on laisse librement jouer les droits, la concurrence et la bataille mais comme on est de gauche, on pense un peu plus les plaies des autres.  [...] Le défi de la gauche est d'abord de réfléchir à son problème identitaire de base qui est la question du progrès. Impossible de s'en sortir autrement. Elle considère que tout ce qui est progressiste - c'est-à-dire dans le mouvement de l'histoire - est bien et donc de gauche.  [...]

Union sacrée et centrisme pluriel (2) - La Libre

Michel Rocard, Edith Cresson, Pierre Bérégovoy et Lionel Jospin ont, au mieux, entériner l'assassinat mitterrandien. Peut-on pour autant en conclure que la gauche ait perdu son âme Rien n'est moins sûr dans la mesure où la mondialisation, l'interdépendance croissante des économies et les critères de convergence définis par le Traité de Maastricht n'ont guère laissé de place à une politique alternative.  [...] Le problème de la gauche est ailleurs. D'une part, elle se réclame toujours d'un système de valeurs révolutionnaires datant du 19e siècle où le peuple n'avait droit à rien. D'autre part, bien qu'elle soit aujourd'hui convertie au réalisme économique, les thèses qu'elle défend traditionnellement remontent aux années 60, période de plein-emploi où le peuple pouvait tout avoir.  [...] Pour des raisons à la fois économiques et démographiques, la France ne dispose guère des marges qui lui permettraient de financer une réelle politique de gauche. Il est à ce titre paradoxal de constater que la France doit davantage à Valéry Giscard d'Estaing qu'à François Mitterrand, d'avoir engagé les réformes sociales les plus déterminantes.  [...]

Idées de gauche contre valeurs de droite - La Libre

La notion de gauche est malléable en fonction de l'époque et du contexte. Elle n'est pas seule à s'identifier à l'idée de progrès, et n'a pas toujours défendu la primauté de l'Etat. L'histoire contemporaine l'identifie néanmoins à quelques principes. la nécessité d'une régulation collective, une action politique tournée autour de l'idée de justice, une priorité économique accordée à l'idée d'égalité, un scepticisme vis-à-vis de toute forme de déterminisme politique.  [...] D'un point de vue socio-économique, la gauche doit dès lors pouvoir détacher la garantie des biens fondamentaux de l'individu de son statut de travailleur. Plus largement, le combat politique doit investir les questions de justice culturelle, et appréhender les inégalités et les mécanismes d'aliénation produits par les structures collectives - certaines inégalités pouvant être créées par l'Etat, ou même par les mouvements collectifs.  [...] Plutôt que de faire la course aux valeurs, la gauche doit à la fois affirmer le caractère construit de la politique, la dimension institutionnelle de l'économie, et la sphère autonome de l'individu. La droite est par ailleurs parvenue à capter l'idée de démocratie en prétendant défendre toute la société, une société pacifiée contre une gauche à la fois particulariste, sectaire, opposée à l'expression démocratique des individus.  [...]

Propos iconoclastes sur le MR - La Libre

Propos iconoclastes sur le MR - La Libre

A quelques nuances près, toute la classe politique, du PS au MR, en passant par le CDH et Ecolo, s'est ralliée au social-libéralisme. Partout sur le continent européen, le pragmatisme règne en maître. Dans la sphère socio-économique, il n'y a guère plus que l'épaisseur d'un papier à cigarettes entre les actes concrets posés par la gauche et la droite.  [...] Dans le débat sécuritaire, comme dans celui de l'immigration, les régulateurs sont au MR, les dérégulateurs se situent à gauche. Curieux paradoxe. le PS veut - à raison - réguler l'économie et le capitalisme mondial. Mais dans la capitale de l'Europe, là où ses représentants disposent d'un réel pouvoir, ils montrent fort peu de zèle à réguler les quartiers dits difficiles, parfois abandonnés aux mains des trafiquants de drogue et des petits caïds.  [...] Le MR critique la politique d'assistanat appliquée par la gauche, qui blâme son insensibilité à la question sociale. Mais cette coûteuse politique d'assistanat est un échec patent, particulièrement à Bruxelles, où les inégalités se renforcent et des quartiers entiers vivotent, entre décrochage scolaire des jeunes, petite délinquance et économie souterraine.  [...]

La différence entre la gauche et la droite? - La Libre

En effet, ce que l'on appelle le discours dominant, c'est-à-dire les expressions qui prévalent, qui s'expriment, s'impriment, s'entendent comme un fait évident, ces expressions qui sont la règle, la norme et qui, par conséquent, conditionnent la pensée, ces expressions sont toutes, ou à peu près, avantageuses pour la gauche et péjoratives pour la droite.  [...] Arrêtons-nous ici. j'en passe, j'en laisse et j'en oublie. Vous qui êtes en train de me lire, qui que vous soyez, de gauche, de droite, d'ailleurs ou de nulle part, vous pouvez aisément compléter la liste, tant ces expressions sont quotidiennes, familières et comme seules communément admises.  [...] On terminera par une dernière caractéristique de la gauche. Elle est secondaire, un peu anecdotique, j'en conviens. la gauche est épouvantablement - et même tragiquement - sérieuse.  [...]

Le PTB, la citrouille qui fait peur ? - La Libre

Le PTB, la citrouille qui fait peur ? - La Libre

Bouh. Halloween est pourtant derrière nous, mais les thuriféraires de la doxa économique persistent à utiliser la gauche pour faire peur.  [...] En réalité, les mesures essentielles de la gauche radicale s'opposent à la nature du système capitaliste. la propriété privée et, par voie de conséquence, le système concurrentiel. Les exigences du Conseil national de la résistance l'exprimaient bien. nationalisation des secteurs économiques répondant aux besoins premiers, fin des monopoles, planification, autonomie nationale - pour prendre les plus importantes qui ont aussi été historiquement celles les moins appliquées.  [...] Ainsi, ce que les deux auteurs présentent ironiquement comme une conséquence fatale, tellement angoissante et dommageable que sa seule énonciation suffirait à la discréditer, est en réalité un prérequis indispensable à une politique de gauche. la collectivisation des grands moyens de production, la fin de la croissance économique pour elle-même, la redistribution des richesses produites, la fin du vol de la plus-value, etc.  [...]

Consommez à mort? - La Libre

On a eu beau jeu, des décennies durant, de critiquer le capitalisme dans les milieux de gauche et de centre-gauche. Aujourd'hui, même le Parti socialiste se fait nettement plus discret sur ce point, et Ecolo et le CDH aussi cherchent leurs marques face à une logique économique qui, en dépit de ses effets néfastes sur les personnes et sur l'environnement, semble offrir ce que les gens veulent.  [...] Dès lors, ne serait-il pas plus honnête (et aussi plus confortable intellectuellement) de prendre acte du caractère inéluctable de cette machine économique et d'en tirer notre parti, en l'aménageant de l'intérieur La grande majorité des économistes adopte actuellement cette position.  [...] Dès lors, ceux qui critiquent le capitalisme ne sauraient se contenter de vouloir moraliser l'économie. La gauche actuelle fait fausse route si elle croit pouvoir se passer d'une compréhension existentielle du capitalisme.  [...]