Opinions - Fête, Saint Valentin

Aux origines de la Saint-Valentin - La Libre

Aux origines de la Saint-Valentin - La Libre

Le pape Gélase Ier aurait décidé, en 495, d'y substituer une célébration chrétienne le 14 février, avec la fête d'un saint Valentin. Même si le fait n'est pas attesté en tant que tel - sa Lettre contre les Lupercales ne le dit pas explicitement - c'est une tradition bien établie de substituer à des fêtes païennes une célébration chrétienne.  [...] Au XVe siècle, Charles d'Orléans, retenu en captivité à Londres pendant 25 ans, aurait introduit la coutume des messages à la cour de France. Mais c'est en 1496 que la Saint-Valentin est devenue officiellement la fête des amoureux.  [...] Et, comme c'est toujours le cas des fêtes, la Saint-Valentin a pris le caractère commercial que nous lui connaissons aujourd'hui. On peut le regretter, mais il reste que sur le plan personnel, chacun peut faire de la Saint-Valentin une fête qui exprime l'amour, l'affection que l'on porte à une personne aimée ou à des amis chers.  [...]

Est-ce la fin du couple? (RIPOSTES) - La Libre

Est-ce la fin du couple? (RIPOSTES) - La Libre

Le 14 février, la Saint-Valentin est considérée comme la fête des amoureux. Les fleuristes et chocolatiers explosent leur chiffre d'affaires. Et les couples Les cartes et les poèmes sont à ranger auprès de reliques du saint. Les couples ont-ils encore un avenir.  [...] Chemin faisant, les frustrations s'accumulent et, à un moment donné, elle atteint le seuil limite. La vague est alors à son sommet et est prête à déferler. Le changement d'humeur est aussi radical que soudain et, dans l'esprit de son conjoint, n'est justifié par aucune raison apparente.   [...] Elle se caractérise par la solitude de ses membres. des millions de personnes se trouvent dans un état d'isolement. Le modèle de Robinson Crusoé est devenu implicitement celui des politiques publiques, c'est-à-dire que l'individu dépourvu de tout lien est considéré comme une entité socialement viable, comme si l'on avait seulement besoin d'affection enfant et que cet amour infantile devait suffire pour la vie entière.   [...]

Saint-Valentin, l'amour en carême (CHRONIQUE) - La Libre

Saint-Valentin, l'amour en carême (CHRONIQUE) - La Libre

Le calendrier est parfois farceur. Ce mercredi 14 février, la majorité de nos concitoyens fêteront la Saint-Valentin et leur Valentin(e). Seuls quelques cathos old school se souviendront qu'il s'agit cette année, en outre, du mercredi des Cendres, soit le jour de jeûne et d'austérité qui marque l'entrée des 40 jours de carême - en préparation à la fête de Pâques.  [...] Le jeûne, le partage et la prière - les trois chemins que le carême invite à creuser - sont là pour nous aider à vaincre notre narcissisme. Jeûner apprend la sobriété, afin que notre désir apprivoise le manque, la patience et le renoncement. Aimer l'autre dans la durée est une forme de jeûne, car cela implique de sans cesse faire le deuil de nos illusions projetées sur le conjoint, pour découvrir son vrai mystère.   [...] Et ce, malgré les efforts et la prière. Belle Saint-Valentin donc à chacune et à chacun. Et fructueux temps de carême.  [...]

Journée ni de la femme ni du pingouin - La Libre

Nous vivons en démocratie. Le débat est libre, mais tous les arguments ne sont pas légitimes. Ça suffit. Les chiennes de garde montrent les crocs 8 mars, journée internationale de lutte des femmes. C'est quoi Ça sert à quoi D'où ça vient Une journée de LA femme Et pourquoi pas une journée du pingouin de la Baltique ou du caramel au beurre salé Sans compter qu'il y a déjà la Fête des Grand-mères, celle des Secrétaires, sans compter la Saint-Valentin et les trois jours des Galeries Farfouillette.  [...] . INTERNATIONALE. c'est l'ONU qui le dit (plus international, tu meurs). La solidarité, c'est avec toutes les femmes de la planète. LUTTE. tant qu'une seule femme sur la planète subira les effets du sexisme, la lutte des femmes sera légitime, et le féminisme nécessaire.   [...] De Isabelle Alonso, présidente de Chiennes de garde Web http.//www.chiennesdegarde.org. Conférence sur le machisme au quotidien avec Laurette Onkelinx ce vendredi 9 mars à 19h30, place Saint-Paul, 9/11 à 4000 Liège.  [...]

Le retour de la peur - La Libre

Noël, la Saint Valentin, la Saint Patrick en supports commerciaux. A chacune sont attachés des couleurs, des objets, des aliments, des boissons et des rites. Pour Halloween, on trouve le noir et l'orange, les bonbons et autres friandises avec les toiles d'araignée synthétiques, le potiron et le festival nocturne de l'horreur.  [...] (...) Aujourd'hui, dans les temps festifs qui sont les nôtres, l'événement a disparu, la fête (autrefois seconde) est devenue première. (...) Et les occasions se multiplient. fête des Grands-mères, Techno-parade, fête de la Musique, la Poésie en fête, fête de l'an 2000, Gay-Pride, Saint Valentin, fête des Pères, des Voisins de quartier, fête du 14 juillet, fête du Réveillon, fête de l'Eclipse du soleil.  [...] l'explosion de bêtise et la guerre en Afghanistan, il n'est nul besoin de rajouter ce culte de la mort au calendrier. La vraie fête chrétienne de l'espérance, c'est la Toussaint et non pas cette espèce de carnaval macabre et mercantile caractérisé par une débauche de squelettes, de vampires et de sorcières.  [...]

La polémique Dandoy révèle la triste tournure que prend notre époque - La Libre

La polémique Dandoy révèle la triste tournure que prend notre époque - La Libre

Saint-Valentin. une pub du biscuitier Dandoy fait polémique par son côté sexiste.  [...] Alors voici le nouvel objet du scandale. une affiche représentant une femme affublée de jambes interminables qui se baisse nous dévoilant son postérieur saillant. D'autant plus saillant qu'il est tout rouge. Apposé à côté de cette posture peu catholique, un gros biscuit en forme de coeur.   [...] Nous vivons dans une époque bien étrange. d'un côté, les gens s'étalent complaisamment sur des réseaux sociaux qui les réduisent à de simples objets commerciaux, adorent des chanteuses et chanteurs à moitié nus dans des clips autrement plus sexistes, dévorent des séries où le sexe et la violence sont légion, des émissions où la vulgarité atteint des sommets.   [...]

Y a pas de souci! - La Libre

Y a pas de souci! - La Libre

Il est devenu malséant, impudique, inconvenant d'avoir des problèmes. C'est, comment dire, un manque de savoir-vivre. Ils nous tuent, les gens qui geignent. Qui gémissent que tout va mal, que rien ne va plus, qu'on vit un lâcher-tout, le tout-à-l'égout. On connaît trop ces lancinantes mélopées sur le désenchantement du monde, ces litanies sanglotantes sur la mort de Dieu, la société malade et notre propre état de grande fatigue.   [...] Demain, c'est vendredi 13, après-demain la Saint-Valentin, et très bientôt le Mardi gras. Par ici, la bonne soupe. On fait tout ce qu'on peut, à vrai dire, pour éviter que les gens dépriment pendant les fêtes et ne s'ennuient entre elles. Mais les  [...] rien ne va, où tout se met de guingois. Quand le café mal dosé inonde la cuisine et que ça sent le brûlé parce qu'une chemise est en train de cramer sous le fer à repasser. Que, de surcroît, on se plie un orteil sur le pied du piano à queue parce qu'on a désespérément tenté de répondre à l'appel d'une enquiquineuse de la société Bidule International qui voudrait connaître dans un français de Patagonie votre indice de satisfaction sur une crème à épiler dont un vieux célibataire n'a hélas plus que faire.   [...]

Lune de miel et déjeuner de soleil - La Libre

Lune de miel et déjeuner de soleil - La Libre

Opinions La Saint-Valentin ressemble quelquefois à la saint-glinglin. C'est le moment choisi par la belle Helena pour faire le coup du lapin. Toutes des Helena, sauf Maman. L'amour, qui rend aveugle, repose souvent sur un malentendu. Une chronique d'Eric de Bellefroid.  [...] Mais, dans sa tête, le tintement des verres se mue en un fracas de vaisselle. Sous le regard ironique des tables alentour qui gobent les huîtres et décortiquent les homards dans la bonne humeur. Au milieu des rires qui fusent, il en est réduit à une gravité pathétique.   [...] Le mage Lacan, sur ce point, avait été fort précis. L'amour, c'est donner quelque chose qu'on n'a pas à quelqu'un qui n'en veut pas. C'est le malentendu permanent. Enfin, demain c'est la Saint-Valentin. N'y pense plus, tout est bien. Il est toujours temps d'aller manger des frites chez Eugène.  [...]

A la Saint-Valentin, nous boiterons si bien... - La Libre

Le prince Valentin se faisait du mauvais sang et tout le royaume de Syldavie avec lui. Il aurait dû prendre femme depuis plusieurs années déjà et assurer ainsi la succession dynastique des Ottokar, mais il ne pouvait se décider, au grand dam de son père le roi qui prenait de l'âge comme on dit pudiquement de quelqu'un qui s'approche de la fin de sa vie.  [...] Vous devinez la suite Valentine, la fille du charbonnier, prit soin du naufragé qui boitait dorénavant de la jambe droite et dont le visage était aussi défiguré que celui d'un Ukrainien qui aurait accepté de manger du potage à la russe. Elle était laide et boitait de la jambe gauche mais son coeur était beau et fit battre plus fort celui de Valentin.  [...] C'était leur dernière chance. Elle les attendait. Ils y dégagèrent péniblement la source de leur amour. Elle était trouble mais ils osèrent y boire ensemble et elle avait gardé bon goût. Ce qu'ils se dirent, ce jour-là, fait définitivement partie de leur mystère mais résonne encore aujourd'hui dans les coeurs des amants du monde quand ils fêtent la Saint-Valentin.  [...]

Le sociologue - La Libre

On peut se demander pourquoi on ne va pas plus loin. Pourquoi garder la Pentecôte et l'Ascension alors que d'autres fêtes seraient peut-être plus légitimes ou plus amusantes. la Saint-Valentin par exemple De façon générale, nos sociétés sont sécularisées.  [...] Il y a une réelle volonté de séculatisation qui correspond à une volonté d'empêcher la mainmise d'autres religions, de neutraliser d'éventuelles autres revendications. Il y a une sorte de raidissement du monde laïc. Tant qu'on peut empêcher la mainmise des religions (ou la supprimer) sur l'organisation des fêtes populaires, autant en profiter.  [...] Le mercantilisme. C'est comme quand on a introduit Halloween chez nous, pour faire du fric. Les fêtes perdent leur dimension festive pour ne demeurer que des prétextes à consommation. Nos sociétés sont tellement linéaires et basées sur la croissance, que le rappel de cycles est nécessaire et que leur disparition serait dommageable pour notre ancrage culturel.  [...]