Opinions - Gauche, Parti

Grèce : le laboratoire de la "gauche de la gauche" - La Libre

Mais, fondamentalement, elle est endossée par d'autres formations de la gauche radicale, qui entretiennent d'ailleurs de nombreux liens. Citons entre autres le Parti communiste portugais (PCP), le Socialistische Partij (SP) aux Pays-Bas et, en Belgique, le Parti du travail (PTB), qui a d'ailleurs promptement démenti toute idée de participation gouvernementale(1), après un article ambivalent du Vif-L'Express(2).  [...] Ces formations ne sont d'ailleurs pas membres du PGE - Parti de la gauche européenne - qu'elles critiquent parfois durement pour son réformisme (3).  [...] (3) Le parti de la gauche européenne persiste à défendre une position de gauche réformiste, une version contemporaine de la social-démocratie. (...) Nous ne collaborerons jamais avec ces tentatives d'assujettir les travailleurs au capitalisme et à l'impérialisme, déclare ainsi Baudouin Deckers, en charge des relations internationales du PTB, en 2010.  [...]

La paralysie des socialistes européens - La Libre

La paralysie des socialistes européens - La Libre

Les émeutes qui ont éclaté en Grèce la semaine dernière peuvent avoir plusieurs causes, mais l'une d'elles, rarement mentionnée, est la fracture au sein de la gauche entre le parti socialiste traditionnel de George Papandreou et une faction de plus en plus radicalisée qui refuse tout compromis avec l'Union européenne ou l'économie moderne.  [...] Le Royaume Uni pourrait constituer la seule exception, bien que le parti travailliste tel qu'il a été transformé par Tony Blair, favorable à l'économie de marché, ne puisse plus vraiment être considéré comme un parti de gauche.  [...] Face à ce nouveau radicalisme, qui attire quelques membres des partis socialistes traditionnels, que sont censés faire les dirigeants socialistes Lorsqu'ils penchent vers les trotskystes, ils perdent le soutien des membres bourgeois. lorsqu'ils suivent la voie centriste, comme le parti social-démocrate en Allemagne, le parti La Gauche gagne du terrain.  [...]

L'avis de Vincent De Coorebyter, Directeur général du CRISP - La Libre

En Grande-Bretagne, les notions de gauche et de droite sont moins prégnantes qu'en France ou en Belgique car elles n'ont pas de traduction concrète dans l'espace parlementaire. à la Chambre des Communes, l'opposition et le(s) parti(s) au pouvoir sont rangés face à face et non selon l'axe gauche/droite.  [...] Cette division spatiale a néanmoins subsisté par-delà la monarchie, et est à l'origine de la bipartition entre gauche et droite - même si dans son grand classique sur La politique des partis sous la IIIe République, François Goguel préférait opposer le parti du mouvement au parti de l'ordre pour rendre compte des priorités à l'oeuvre de part et d'autre.  [...] Le remplacement du Parti libéral par le PLP, en 1961, modifiera la place des libéraux sur l'échiquier. En répudiant l'anticléricalisme, en s'ouvrant à des chrétiens et en refusant de s'inscrire dans le clivage catholiques/laïques, le PLP d'Omer Vanaudenhove cesse de se situer clairement à la gauche des sociaux-chrétiens selon ce critère.  [...]

La droite dure s'adoucit - La Libre

La droite dure s'adoucit - La Libre

Le faible nombre d'élus du parti d'extrême droite est le reflet de la stratégie poursuivie par ses deux principaux adversaires, le Parti socialiste et l'UMP, gauche et droite qui se répartissent globalement tous les postes électifs au niveau national et local depuis les années 80.  [...] Comparé au refus ferme de Chirac d'envisager tout rapprochement avec le FN, la politique de Sarkozy constitue donc un petit pas vers une reconnaissance de la légitimité de ce parti. La gauche, bien sûr, a dénoncé cette manoeuvre comme une tentation fasciste.  [...] La révolution anti-capitaliste a été tentée dans la moitié de l'Europe au cours du siècle écoulé, avec des résultats terribles. Mais on n'a pas essayé l'expulsion des immigrés. Compte tenu d'une économie ralentie, de l'échec de l'Etat-providence et d'une immigration incontrôlée - défis pour lesquels aucun parti dominant de droite comme de gauche n'a fait de propositions cohérentes -, l'attrait pour le populisme modéré de l'extrême droite continuera de hanter la France et l'Europe.  [...]

"La social-démocratie est une redoutable machine à perdre" - La Libre

"La social-démocratie est une redoutable machine à perdre" - La Libre

Votre parti échappe à toute sanction électorale, grâce à sa potion magique. le socialisme de proximité. Vous dirigez la formation de gauche qui, sur le vieux continent, a le mieux - le moins mal - défendu l'Etat Providence (sécu, soins de santé, index ). Parti protecteur, le PS est aux petits oignons avec ses électeurs, surtout les plus fragilisés.  [...] Difficile, lorsqu'on est ministre à vie, d'éviter un pragmatisme auto satisfait ( Sans nous, ce serait pire ). Ensuite, l'isolement politique. Au gouvernement fédéral, le PS est le seul parti de gauche, encerclé par trois partis de droite (MR, Open VLD, CD&V) et deux partis centristes (CDH et SP.  [...] Si la gauche veut stopper le bulldozer ultralibéral, elle doit s'unir à l'échelon européen. L'Europe, c'est votre dada, Monsieur le Président. Pourquoi pas une initiative de votre parti pour secouer l'inertie des camarades dans les pays voisins Et renouer avec la plus belle valeur de la gauche. l'internationalisme.  [...]

Nous défendons des acquis sociaux ! - La Libre

Nous défendons des acquis sociaux ! - La Libre

Moi aussi, j'en ai ras-le-bol. D'ailleurs, la coupe a débordé depuis quelques semaines. Nommez cette goutte comme bon vous semble, disons Bartchel Jamcken, pour le patronyme. Nous en avons ras-le-bol, mais nous ne nous plaignons pas, nous nous indignons.   [...] Je suis peut-être salariée, peut-être indépendante. J'aurais pu tout aussi bien être au chômage, être sans-abri La fonction n'empêche pas la conscience sociale.   [...] avec un autre parti au pouvoir, moins pire ou meilleur devenir La réponse est pourtant simple. Qu'importe le nom du parti qui gouverne, de telles mesures ne peuvent pas passer. Je ne pense pas que le PS aurait été forcément mieux. Une gauche de droite, très peu pour moi.  [...]

Pourquoi le PS résiste ? - La Libre

Pourquoi le PS résiste ? - La Libre

Si, au contraire. Car ce sursaut inattendu de l'électorat socialiste interpelle quiconque souhaite comprendre les dynamiques sociales et politiques à l'oeuvre. Pourquoi, malgré tout, l'électorat populaire wallon a-t-il confirmé sa confiance au Parti socialiste Qu'est-ce qui fonde cette exceptionnelle identification entre un peuple et un parti, qui semble résister à tous les cataclysmes Pourquoi aucune gauche protestataire ni aucune extrême droite n'arrivent à faire son nid en Wallonie dans les plis de la crise économique et du chômage de masse Pourquoi les Verts, présentés souvent comme une nouvelle gauche éthique, n'arrivent-ils pas à mordre sur l'électorat  [...] d'effet dans le comportement électoral des Wallons, puisque celui-ci n'a pas fait de différence entre les lieux où le parti s'était visiblement rénové, comme à Charleroi, et les autres, comme à Liège.  [...] En guise d'explication, on a évoqué le coup de génie de Di Rupo, déclarant solennellement à dix jours du scrutin qu'il ne formerait en aucun cas de majorité avec le MR. Il redonnait ainsi des couleurs au clivage gauche -droite, lequel était en Belgique particulièrement brouillé par une vieille habitude de coalitions à géométrie multiple interdisant des alternances claires.  [...] Car si le peuple wallon se transforme, socialement et culturellement, il aura toujours besoin d'une gauche politique. Le Parti socialiste en restera-t-il l'indépassable pivot.  [...]

Le PTB va-t-il plumer le PS? - La Libre

Le PTB va-t-il plumer le PS? - La Libre

À neuf mois du scrutin de mai 2014, le PS a une peur bleue du PTB. Une partie de sa base est séduite par ce parti de gauche décomplexée. Malgré la popularité de super Elio, le PTB peut faire mal aux socialistes. Les troupes de Paul Magnette sont sur les nerfs.  [...] Le PS est contesté sur sa gauche. Par un vrai parti, structuré, doté d'un centre d'études reconnu et dont les jeunes dirigeants se sentent comme un poisson dans l'eau sur les plateaux de télévision.  [...] Ne reste plus dès lors qu'un discours minimaliste - nous avons sauvegardé l'index - qui déçoit le peuple de gauche. Du pain béni pour le PTB, prêt à plumer la volaille socialiste Possible. Mais ce parti aura fort à faire pour endiguer le réflexe du vote utile en faveur du principal parti francophone, seul capable - dixit le Boulevard de l'Empereur - de résister à l'ogre flamingant.  [...]

Bersani prend la Botte gauche - La Libre

Bersani prend la Botte gauche - La Libre

Lundi 26 octobre 2009, Pier Luigi Bersani, cinquante-huit ans, a été élu Secrétaire du Parti Démocrate, principal parti de la coalition de centre-gauche italienne. Cette victoire est significative, parce qu'elle a été acquise dès le premier tour, avec plus de 53 % des voix face à Dario Franceschini (32 %), en charge ad interim du parti depuis la démission de Walter Veltroni en février de cette année.  [...] Pour ce faire, la priorité de M. Bersani sera avant tout de définir une ligne politique claire, identifiable par l'électeur. Rappelons, à cet égard, que le Parti Démocrate naît, en octobre 2007, de la fusion des Démocrates de gauche et des catholiques de gauche de la Margherita.  [...] Quitte à nouer ensuite des accords postélectoraux. Cette stratégie de l' autosuffisance se voulait la conséquence des échecs de l'Olivier dirigé par Romano Prodi, tombé à deux reprises par (entre autres) le bon vouloir des alliés d'extrême gauche. Toutefois, à l'instar des débats qui se posent au sein des gauches françaises et allemandes, ni le Parti Démocrate, ni le Parti socialiste ni le Sozialdemokratische Partei Deutschlands ne sont numériquement assez forts pour conquérir la majorité sans l'appoint d'alliés.  [...]

Les divisions de la droite - La Libre

Grâce à un programme brutal destiné à absorber ses rivaux politiques sur sa droite, le FIDESZ (parti civique hongrois) est parvenu à avoir presque autant d'adhérents que le parti socialiste sur sa gauche. Il a aussi bénéficié des conflits internes au parti socialiste qui ont mis à mal l'un de ses principaux atouts politiques.  [...] De nombreux sondages montrent qu'une partie significative de l'électorat des différents pays d'Europe centrale se classe d'elle-même à droite, mais des décennies de communisme de type paternaliste ont déplacé nettement vers la gauche le centre de gravité de la région.  [...] En 1989, quand les régimes communistes se sont écroulés, les partis communistes de Pologne et de Hongrie se sont transformés en partis de gauche, démocratiques et crédibles. Ils ont ainsi pu s'opposer efficacement aux partis de droite qui se créaient. Mais en Tchécoslovaquie, le rigide parti communiste n'a pas pu donner naissance à un parti démocratique fort, encré à gauche.  [...]