Opinions - Posture, Spectateur

3 QUESTIONS À GAD WEIL - La Libre

Cela reste un espace de liberté. Un moment où les gens reprennent position de l'espace public. On peut se sentir libre, insouciant pendant quelques heures.   [...] Aujourd'hui, le problème est en fait qu'il est très difficile de rendre le public acteur. Il est tellement servi de propositions en tous genres, tellement sollicité... Il y a par exemple de moins en moins de gens dans les associations. Ce sont souvent les mêmes qui s'occupent de tout.   [...] L'accès aux tribunes sur la place Massena, par exemple, est payant. Sauf pour les personnes déguisées. Et bien, on est obligé de constater que très peu de personnes arrivent costumées... Les gens préfèrent rester dans la posture de spectateur passif. Il y a une timidité.  [...]

Le carnaval, plus qu'une simple fête, un rite où tout est permis? - La Libre

Le carnaval, plus qu'une simple fête, un rite où tout est permis? - La Libre

Michèle assume son rôle d'épouse de Gille avec une joie évidente, elle a préparé le masque de cire, servi le champagne et maintenant se laisse aller avec toute la famille, les voisins, les amis, les acteurs et les spectateurs nombreux, aux réjouissances de cette journée exceptionnelle qui clôture 3 jours de frénésie carnavalesque à Binche.  [...] ) renforcent leur légèreté et leur futilité, qui les éloignent d'autant plus des rites qu'on n'y trouve pas les phases de transformation, qu'elles ne font pas participer le groupe entier à sa célébration et que certains peuvent n'en être que spectateurs (cfr retransmission médiatique, télévisée et Internet par exemple) alors que pour le rite, tous les membres de la population sont acteurs.  [...] .. Les gens préfèrent rester dans la posture de spectateur passif. Il y a une timidité. Quel est le thème de cette année Le clonage et la bioéthique. C'est aussi en cela que le carnaval est politique. Avec un thème pareil, on se raccroche à de questions importantes.  [...]

ENTRE GUILLEMETS - La Libre

Dans cette optique de valorisation de la santé, se déchaîne une propagande effrénée en faveur des activités sportives, tenues pour productrices de santé. Notre civilisation est passée, en ce qui concerne la santé, d'une logique du silence à une logique de la production. (...).   [...] Il est vrai que, à l'opposé de la silencieuse santé traditionnelle, la santé produite par le sport doit être tonitruante. La santé fut multiséculairement tenue pour un état que l'on constatait - un fait devant lequel on s'en tenait à une posture de spectateur -, avant d'entrer, à l'âge contemporain, dans l'ordre des choses que l'on fabrique.  [...] En même temps, cette mutation engendre d'importantes modifications sociopsychologiques. en devenant un produit (par un travail sur le corps) dont chacun est responsable, la santé se change en vecteur de culpabilité. Obésité, maladies cardio-vasculaires, cancers se voient de plus en plus souvent imputés au mode de vie des individus, accusés de ne pas se plier à l'ordre hygiénicosportif, sur lesquels la société fait peser une nouvelle forme de culpabilité.   [...]

La francophonie mondiale change de chef? Et alors ? - La Libre

La francophonie mondiale change de chef? Et alors ? - La Libre

D'un côté, l'actuelle titulaire du poste, Michaëlle Jean, dont le bilan est contesté par d'aucuns qui le jugent terne. De l'autre, l'actuelle ministre des Affaires étrangères rwandaise, Louise Mushikiwabo, dont la candidature suscite des inquiétudes au regard du peu de respect affiché ces dernières années par son pays pour la langue française (l'anglais y a, par exemple, supplanté le français dans l'enseignement depuis 2008) mais également pour un contexte politique rwandais jugé par trop encadré.   [...] Certes, la position africaine doit également nous éclairer au regard du poids démographique de ce continent au sein de la francophonie d'aujourd'hui et de demain. Mais à l'heure où la posture des uns et des autres s'affirme toujours davantage, pouvons-nous, Belges francophones, nous contenter d'un rôle d'aimable spectateur face au jeu d'influences qui se déroule devant nos yeux.  [...] Face au silence persistant de Rudy Demotte, nous nous perdons en conjectures. A l'heure où la Fédération Wallonie-Bruxelles se positionne sur un nombre considérable de dossiers internationaux sur lesquels notre influence est limitée (voire nulle), il serait incompréhensible de rester muet sur les prochains enjeux de la francophonie, là où notre voix compte indéniablement et où il est de notre devoir de la faire entendre.   [...]

L'internet, mer castratrice - La Libre

J'appelle télévision l'ensemble psycho-technique qui va des machines à captation et à transmission jusqu'aux expériences de réception chez ceux que l'on nomme erronément des téléspectateurs. Un vrai spectateur vit une expérience dans laquelle il est emporté.  [...] une aventure, un voyage, immobile certes mais psychiquement mouvant, qui le laisse transformé, voire transi. Aucun transport, aucun transissement dans le spectacle télévisuel. Une masse de simulacres apporte au télé-homme des fragments miniatures, arrachés au monde, qu'il n'a plus qu'à consommer dans une posture d'apparente puissance.  [...] Congédiement de l'événement. L'infinité virtuelle de l'internet accroît fâcheusement une illusion proprement adolescente. se croire éternel - désir qui semble s'étendre à tous, plus personne ne voulant vieillir. L'adolescent, qui désire conserver l'enfance sans ses inconvénients, peut trouver dans l'infinité virtuelle des milliards de pages, qu'une myriade de vies ne suffirait pas à parcourir, une sorte d'image, spéculaire mais objectivée dans la technologie, de son propre désir d'éternité.   [...]

L'information rend-elle con ? - La Libre

L'information rend-elle con ? - La Libre

Soit on postule que le spectateur n'attend que ça (auquel cas l'info nous prend pour des cons), soit on tente de le conditionner pour qu'il ne s'intéresse plus qu'à ça, faute de choix (auquel cas elle nous rend cons à l'usure). Même quand elle évoque des sujets sérieux, l'abord doit rester ludique, léger, quasi festif.  [...] Au terme de la séquence, en général une minute trente (on n'oserait pas parler d'un reportage ), le spectateur n'en sait pas plus sur les faits eux-mêmes. Il s'est laissé polluer le cerveau par des propos imbéciles tenus au premier degré par des gens qui ne s'attendaient même pas à ce qu'on leur demande ce qu'ils pensent.  [...] Qu'il élève le spectateur vers des réflexions qui élargissent son champ de pensée plutôt que de le convaincre qu'il a toujours raison même quand il a oublié de réfléchir.  [...]

L'Irak, au centre d'une nouvelle posture offensive américaine - La Libre

L'Irak, au centre d'une nouvelle posture offensive américaine - La Libre

Contrairement aux apparences, et en dépit des déclarations officielles, cette ultime intervention était programmée de longue date. Non pas pour se débarrasser d'un dictateur, ce dont de nombreux démocrates pourraient se féliciter. En réalité, cette guerre signifiera l'achèvement d'un cycle stratégique ouvert à l'issue de la guerre du Golfe.   [...] Dans ce contexte, le nouveau cadre en formation est celui d'une nouvelle posture stratégique. Concrètement, Washington se pose désormais comme une puissance affranchie des `avatars' de la dissuasion nucléaire, renouant avec les plus pures traditions de l'`American Way of War'.  [...] le concept de la `destruction mutuelle assurée', sous-jacent au traité ABM de 1972, duquel les Etats-Unis se sont officiellement retirés le 14 juin dernier. Cette posture, globalement défensive et caractéristique de l'époque bipolaire, laisse place à une attitude unilatéraliste et offensive, dont les retombées sur la scène diplomatique (remise en cause de Kyoto, refus du protocole additionnel à la convention sur les armes biologiques, rejet d'une cour pénale internationale, etc.) ne sont qu'un moindre mal.  [...]

Le monde est un théâtre - La Libre

Saint Augustin le constatait, au IVe siècle après J.-C., dans ses Confessions. Le théâtre me ravissait avec ses représentations pleines des images de mes misères, aliments du feu qui me dévorait. Comment se fait-il qu'au théâtre l'homme veuille souffrir du spectacle de faits douloureux et tragiques, dont il ne voudrait pourtant nullement pâtir lui-même Et pourtant il veut pâtir de la souffrance qu'il en retire, comme spectateur, et c'est la souffrance même qui fait sa volupté.  [...] mais, s'agissant de fictions théâtrales, quelle est donc cette compassion Ce n'est pas à porter secours qu'est appelé le spectateur. c'est seulement à souffrir qu'il est invité, et l'auteur de ces fictions imaginaires jouit d'autant plus de sa faveur qu'il le fait souffrir davantage.  [...] ces malheurs, tirés de l'Antiquité ou de la fiction pure, sont-ils traités sans que le spectateur en souffre, celui-ci quitte sa place. il est dégoûté, il critique. mais qu'il en souffre, il reste là, attentif et réjoui.  [...]

Maîtriser la langue, une étape cruciale pour les étudiants - La Libre

Maîtriser la langue, une étape cruciale pour les étudiants - La Libre

Lire et écrire pour communiquer efficacement suppose d'adopter une posture particulière par rapport au texte, qui consiste à l'appréhender de façon distanciée, pour en analyser la structure, le fonctionnement et déterminer ainsi le message précis que ce texte véhicule.  [...] C'est cette posture analytique et réflexive qui fait défaut chez certains étudiants et qui les empêche, par exemple, tant de saisir les consignes d'une question d'examen que d'y répondre adéquatement. Force est de constater que notre enseignement ne parvient pas à faire acquérir cette posture par les étudiants qui n'y ont pas déjà été accoutumés dans le cadre familial.  [...] En outre, les activités scolaires visant à développer de façon systématique les compétences d'analyse du langage des élèves (ex. transformer des phrases actives à la voix passive) déconnectent souvent ces compétences de leur fin ultime (bien communiquer), et contribuent dès lors à en faire des exercices de pure manipulation formelle dénués de pertinence pour les élèves.   [...]

Luc Ferry à propos de Fillon : "La morale en politique n'est pas forcément l'essentiel" - La Libre

Luc Ferry à propos de Fillon : "La morale en politique n'est pas forcément l'essentiel" - La Libre

Annoncer l'apocalypse est désormais un passage obligé, un  [...] pour tout penseur digne de ce nom. Emettre un bémol, c'est passer presque à coup sûr pour l'imbécile heureux de service. Tant pis pour moi. Il se trouve que je pense exactement l'inverse, mon sentiment étant que la civilisation européenne s'approche enfin de la maturité, qu'elle est de loin la plus libre, la plus paisible, la plus laïque, la plus créative et la plus intelligente qu'on ait connue dans toute l'histoire humaine. A nous d'en tirer profit... ou pas.   [...] .. nos vieilles démocraties n'ont pas d'équivalent. Sans remonter au Moyen Âge, ni même aux sombres temps de Dickens ou Hugo, elles nous offrent une situation infiniment supérieure aux années 60 où sévissaient encore les totalitarismes staliniens et maoïstes, les dictatures d'Amérique latine, la guerre au Vietnam et en Algérie, tandis que Franco était encore en vie, la révolution des illets pas advenue au Portugal et la Grèce des colonels en pleine essor.   [...] Mais, au total, qui souhaiterait vraiment, posture et coups de mentons mis à part, régresser vers une monarchie absolue, un régime fasciste ou une théocratie Alors pourquoi cette passion du défaitisme sinon parce que c'est une posture rentable dans le champ intellectuel.  [...]