Opinions - Religion, Politique

Un danger à ne pas sous-estimer - La Libre

Qu'il s'agisse d'un groupuscule n'enlève rien au danger que sa position représente, qui est celle de l'extrémisme religieux. Contrairement à ce qu'on a fait dire à un de mes collègues récemment à la télévision, l'extrémisme religieux ne peut être assimilé à l'extrémisme politique, c'est-à-dire aux extrémismes auxquels nous sommes habitués.  [...] L'extrémisme politique, lui, à l'inverse, entend soumettre toute pensée ou tout comportement aux préceptes d'une idéologie totalisatrice, transformée en `religion politique'.  [...] Le communisme stalinien a prétendu effacer toute trace de religion traditionnelle en Union Soviétique. Le nazisme avait une intention similaire, même s'il n'a pu la réaliser entièrement. Quant au fascisme mussolinien, il a essayé de mettre l'Eglise à sa botte, sans y parvenir tout à fait.  [...]

ENTRE GUILLEMETS - La Libre

d'occuper tout l'espace ou de sacraliser indûment une expression sociale. Il l'oblige donc à se purifier sans cesse. De son côté, la religion questionne le politique, lui interdisant aussi de sacraliser ses ambitions. En clair, les exigences que la religion adresse à la politique relèvent de l'utopie entendue comme l'espérance qui juge de la pertinence des actions quotidiennes, en fonction d'une perception d'un homme toujours inachevé, y compris dans sa dimension spirituelle.  [...] Dieu ne peut pas être enrôlé dans un combat politique. se référer à Dieu, ce n'est pas supplanter César, mais cela peut être empêcher des Césars de se prendre pour Dieu. Cela peut les amener à respecter les hommes, créatures de Dieu. Peut-être que la religion est moins un corps de préceptes qu'une question, qu'une interpellation qui reste vive au coeur de notre société et c'est cela que nous devons relayer en politique, cette interrogation qui nous taraude.  [...] sur la lettre d'un texte et s'inspirer de l'objectif des versets pour trouver rationnellement une solution à des problèmes contemporains. Certains musulmans disent. `Il n'y a pas de différence entre religion et politique en islam.' Cela peut être compris par quelqu'un qui a étudié l'univers de référence musulman.  [...]

Politique et religions: la séparation? - La Libre

Je tiens tout d'abord à rappeler que Jésus est mort à cause, précisément, de la collusion entre religion et politique. Souvenez-vous de ses derniers mots. `Mon royaume n'est pas de ce monde.' A l'origine, la foi chrétienne n'incluait donc pas l'inscription de la promesse biblique d'un royaume dans l'histoire politique.  [...] Je pense, quant à moi, que la déconfessionnalisation de la vie politique est un gain démocratique, dans la mesure où il s'agit d'une clarification. La déconfessionnalisation de la vie politique, ce n'est pas retirer la religion de l'espace public, comme le voudrait une laïcité un peu étroite, c'est lui donner une autre place.  [...] Ces textes sont extraits d'une conférence organisée le 8 octobre dernier à Uccle par le CDH sur le thème. `Religion et Politique'. Des enregistrements `in extenso' de celle-ci sont aujourd'hui disponibles sur CD. A commander à l'adresse e-mail cdhuccle@hotmail.  [...]

Abdennour Bidar: Lettre ouverte au monde musulman - La Libre

Abdennour Bidar: Lettre ouverte au monde musulman - La Libre

Même les intellectuels occidentaux, quand je leur dis cela, ont de la difficulté à le voir. pour la plupart, ils ont tellement oublié ce qu'est la puissance de la religion - en bien et en mal, sur la vie et sur la mort - qu'ils me disent Non le problème du monde musulman n'est pas l'islam, pas la religion, mais la politique, l'histoire, l'économie, etc.  [...] prison morale et sociale d'une religion dogmatique, figée, et parfois totalitaire. difficultés chroniques à améliorer la condition des femmes dans le sens de l'égalité, de la responsabilité et de la liberté. impuissance à séparer suffisamment le pouvoir politique de son contrôle par l'autorité de la religion.  [...] Tu as choisi de considérer que Mohammed était prophète et roi. Tu as choisi de définir l'islam comme religion politique, sociale, morale, devant régner comme un tyran aussi bien sur l'État que sur la vie civile, aussi bien dans la rue et dans la maison qu'à l'intérieur même de chaque conscience.  [...]

Mariage pour tous: les mots ne veulent vraiment plus rien dire - La Libre

Mariage pour tous: les mots ne veulent vraiment plus rien dire - La Libre

Mais pourquoi donc croient-ils que la liberté religieuse serait menacée dans certains pays européens parce que ces derniers ont fait parfois le choix d'interdire les signes religieux dans des circonstances limitées (à l'école, dans les services publics) ou dans tout l'espace public (quand le visage et tout le corps sont entièrement dissimulés) Ici, on transforme un choix démocratique, une perspective d'intégration basée sur la méfiance à l'égard des tentatives de reconquête de la sphère publique par des mouvements religieux conservateurs et parfois obscurantistes, en une politique discriminatoire.  [...] Comme si le fait de vouloir faire bénéficier toute la population sans exclusive des acquis des Lumières était signe d'intolérance. Comme si la religion politique n'avait pas toujours menacé la loi des hommes (la démocratie) au nom de la loi de Dieu. Comme si la liberté religieuse n'était pas remarquablement garantie (et elle l'est) dans les pays européens.  [...] Les catholiques français qui refusent le mariage pour tous (lequel, rappelons-le, n'enlève de droits à personne) cachent leurs préjugés sous des apparences démocratiques et libérales. Les Américains, obsédés par la religion, transforment une politique démocratique d'intégration en une attitude discriminatoire.  [...]

Noël : la paix de la foi - La Libre

Dans un siècle déchiré par les guerres politiques - sur de nombreux points si semblable au nôtre - le philosophe de Bernkastel dénonce les guerres de religions, qui ne sont que des guerres politiques déguisées, et rejette avec force l'usage politique de la religion.  [...] La politique sombrerait dans la mystique en se donnant une mission spirituelle. la politique n'a pas de mission religieuse comme, à l'inverse, la religion n'a pas à se donner de mission politique, car ce serait oublier que le salut est l'oeuvre de la grâce divine et non du pouvoir humain.  [...] Si la politique divise, la religion unit. Il ne peut en aller autrement, parce que le principe et la fin de toutes les religions est l'adoration du vrai Dieu. Par l'adoration intérieure, les religions, au lieu de s'opposer, s'unissent contre les faux dieux et contre la domination du prince des ténèbres.  [...]

Le religieux dans la sphère publique - La Libre

Le religieux dans la sphère publique - La Libre

Dans une opinion publiée récemment (LLB 18/05/2009) intitulée Raisonnables, les accommodements, il est affirmé que l'expression du religieux dans la sphère publique serait une application de la notion d' accommodement raisonnable, ce qui présenterait selon les auteurs divers dangers dont celui du communautarisme.  [...] Il est temps d'aborder les réalités du 21e siècle et de dépasser le clivage religion/laïcité du 19e siècle. la laïcité politique, qui n'est autre que la neutralité, appartient à tous et toutes, pas plus aux laïques philosophiques (athées et agnostiques) qu'à ceux et celles qui se revendiquent d'une religion.  [...] Et pour plus de clarté, il convient de séparer l'Etat de la laïcité organisée. Celle-ci est reconnue par l'Etat comme une conviction philosophique, à l'égal d'une religion, et bénéficie à ce titre de financements publics. La laïcité organisée n'a pas le monopole de la laïcité politique.  [...]

Comment répondre aux excès de l'Islam ? - La Libre

Comment répondre aux excès de l'Islam ? - La Libre

Elle tient intrinsèquement à une conception de la religion et de son rapport à la politique qui est incompatible avec une société plurielle, ouverte et libérale. Ce ne sont pas seulement les terroristes qui adhérent à cette conception de la religion, car elle est plus profonde et plus répandue que nous ne sommes généralement enclins à l'admettre - sans doute parce que cela nous met mal à l'aise.  [...] Tous les engagements ne doivent pas être militaires et tous les engagements militaires ne doivent pas faire intervenir les troupes. Mais le désengagement à l'égard de ce combat ne nous apportera pas la paix. Une politique de défense n'y suffira pas non plus.  [...] Si une politique de défense résolue a permis de résister au communisme révolutionnaire, ce dernier a été finalement vaincu par une meilleure idée. la liberté. On peut faire la même chose ici, la meilleure idée étant alors une conception moderne de la religion et de sa place dans la société, un modèle basé sur le respect et l'égalité entre les personnes de fois différentes.  [...]

Les sociétés laïques en péril ? - La Libre

Alors qu'était annoncée la fin des idéologies, d'abord dans les années 50, puis avec plus d'insistance dans les années 90, personne n'avait prévu que la religion, hantise de la pensée politique dans la première moitié du 20e siècle, ferait un tel retour sur le devant de la scène.  [...] Ces ouvrages n'avancent pas des arguments académiques, mais reflètent des évolutions bien réelles. A l'époque où les fausses croyances des idéologies totalitaires étaient vaincues, les religions véritables avaient, croyait-on, depuis longtemps quitté l'arène politique.  [...] La récurrence de la religion en politique - et dans la vie publique en général - est un véritable défi pour l'Etat de droit, les lois choisies démocratiquement et pour les libertés civiques qui en découlent. Il est donc essentiel que les collectivités humanistes réagissent.  [...]

Overdose de sport à la télévision ? - La Libre

Overdose de sport à la télévision ? - La Libre

La fonction calendrière, l'office magistral d'institution du calendrier, s'est accolée des millénaires durant à une double légitimité. religieuse et politique. Le couple sport-télévision se l'approprie. Les religions et la politique dans ce qu'elles avaient de plus profond - rythmer la vie humaine - sont destituées de cette fonction par l'hyper-médiatisation du sport.  [...] La périodisation électorale elle-même est présentée sur le modèle sportif, commentée comme une compétition. De fait, en devenant spectacle, en étant phagocytée par les écrans de télévision, la politique est devenue un sous-produit du sport. Ainsi, par le geste d'institution d'un calendrier planétaire, geste traditionnellement théologico-politique par éminence, geste régalien, le sport se substitue aux religions et à la politique, prenant les teintes parodiques d'une néo-religion mondiale, tout en annulant la politique.  [...] L'effet de l'overdose de sport télévisé apparaît. ce n'est plus la religion qui impose son temps aux hommes, ni la politique, ni la culture, mais, par le biais du matraquage télévisé, le sport qui devient du coup le nouveau Maître du temps.  [...]