Ripostes - Ministre des Affaires Etrangères, Congo, Processus électoral

"Il y a le pouvoir et puis, il y a le peuple congolais" - La Libre

"Il y a le pouvoir et puis, il y a le peuple congolais" - La Libre

Le ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders, a annoncé qu'il comptait se rendre au Congo fin mars. Est-ce une bonne idée.  [...] Dans ce cadre, des rencontres entre des responsables politiques belges et la population sont évidemment importantes pour bien leur montrer que la Belgique est toujours à leur côté et qu'on ne les laisse pas tomber. Il faudrait d'ailleurs que le ministre des Affaires étrangères ait le courage de la fermeté.  [...] Kabila n'est pas fréquentable et Reynders ne devrait pas le fréquenter. D'ailleurs, le ministre des Affaires étrangères avait dit qu'il n'irait au Congo après les législatives que si le processus électoral était plus transparent. Je suis surpris de voir, alors que tous les observateurs ont constaté que les mêmes fraudes massives se sont répétées, que Reynders décide quand même d'y aller.  [...]

La Belgique doit-elle se défaire des armes nucléaires de Kleine-Brogel ? - La Libre

La Belgique doit-elle se défaire des armes nucléaires de Kleine-Brogel ? - La Libre

Armand De Decker, ministre d'Etat (MR). vice-président de la commission sénatoriale des Affaires étrangères et de la Défense.  [...] Je ne comprends pas de notre ministre de la Défense qui ne cesse de dire qu'il ne confirme pas et qu'il n'infirme pas la présence d'armes nucléaires sur le territoire belge. La Belgique n'a pas à jouer un rôle dans la politique nucléaire américaine. Un jour la sagesse l'emportera et on se libérera de ces armes.  [...] Certains partis et certains hommes politiques, notamment notre ministre de la Défense, sont réticents. Moi, je suis convaincu que le Parlement ne peut être que le reflet de ce que pense la société. Et en Belgique, celle-ci est largement opposée aux armes nucléaires.  [...]

La police belge aux ordres de l'Etat israélien? - La Libre

La police belge aux ordres de l'Etat israélien? - La Libre

Je ne vois pas très bien quel serait l'intérêt de la Belgique de mettre des coups de matraque sur ses citoyens, donc c'est effectivement l'Etat israélien qui tient les commandes. Des faits similaires se sont déjà produits par le passé. Et, au lieu de nous aider cette fois-ci, la Belgique fait le boulot à la place de l'Etat israélien. C'est navrant.   [...] Selon certaines sources, le ministère des Affaires extérieures aurait fait exécuter cette décision. Avez-vous entendu cela.  [...] Non, mais j'en ai la conviction en effet. Car quelques jours avant le départ avorté de dimanche, en Belgique et dans les autres pays concernés, des représentants du ministère des Affaires étrangères ont convoqué les chefs des délégations (là, ils pouvaient être reçus par le ministre, c'est marrant) pour dire qu'ils avaient reçu de l'Etat israélien une liste de persona non grata.  [...]

Pourquoi fermer des ambassades de Belgique? - La Libre

Pourquoi fermer des ambassades de Belgique? - La Libre

Une fois de plus, on rabote là où il ne faut pas, c'est-à-dire dans la présence extérieure de notre beau pays. A terme, le SPF des Affaires étrangères va se réduire à une peau de chagrin. Diplomate pendant 42 ans, ambassadeur pendant 29 ans, j'avais connu des restrictions mais aujourd'hui on continue. Jusqu'où.  [...] C'est une question budgétaire, dit-on. Mais les Affaires étrangères sont déjà le parent pauvre avec un budget inférieur à 1 % du budget fédéral. A l'époque, nous étions 600 diplomates dont une centaine d'ambassadeurs et chefs de mission. Depuis on rabote, on rabote.  [...] Ceux qui ont voté la sixième réforme de l'Etat n'ont certainement pas poursuivi une vision de la pérennité de notre pays. Les Affaires étrangères l'ont toujours défendu envers et contre tous. Aujourd'hui, c'est une catastrophe. on est en train de tout foutre en l'air.  [...]

Comme le Premier, peut-on retourner en Tunisie? - La Libre

Comme le Premier, peut-on retourner en Tunisie? - La Libre

Charles Michel s'est rendu en Tunisie, terre touristique, pour favoriser le redressement économique et la stabilité. Nos Affaires étrangères déconseillent toujours de s'y rendre en voyage. Touristes, travail et espoir. n'est-ce pas ça, le meilleur rempart contre le radicalisme Ripostes.  [...] Tout voyage non essentiel vers la Tunisie reste déconseillé en raison de la persistance d'un niveau élevé de menace terroriste. A ce stade-ci, nous ne disposons pas d'assez d'éléments pour justifier un changement positif.   [...] Comme Charles Michel, venez aussi en Tunisie. Ce pays n'est pas plus dangereux que la Belgique, la France ou la Turquie et on y vit en sécurité et paisiblement. Aujourd'hui, le risque d'attentats existe partout.   [...]

La mobilisation de l'opinion en faveur d'otages est-elle utile ? - La Libre

La mobilisation de l'opinion en faveur d'otages est-elle utile ? - La Libre

J'ai plutôt l'impression qu'on n'a pas fait monter les enchères mais qu'on est entré dans un processus où il est possible de voir une fin positive à l'affaire.  [...] C'est vrai donc qu'il est difficile de mobiliser pour des causes qui sont en dehors de la focale médiatique. Enfin, j'insiste sur le fait que notre propre mobilisation ne se limite pas à mettre des cas en avant dans les médias ou sur les réseaux sociaux. c'est aussi le travail de fond que fournissent nos militants, c'est le lobbying, ce sont les rencontres discrètes avec les chefs d'Etat et les ministres des Affaires étrangères.  [...] Peut-être, en tout cas dans les affaires récentes. On l'a vu par exemple au Mali, récemment. Il y a des pays où il s'agit d'une pratique permanente pour obtenir des fonds et se doter d'armements plus nombreux. Il existe ainsi des grilles barémiques. Je me souviens d'un cas en Syrie où un groupe islamiste avait enlevé deux journalistes et avait fait des demandes considérables de rançon.  [...]

Taxer plus les très riches rapporterait-il quelque chose? - La Libre

Taxer plus les très riches rapporterait-il quelque chose? - La Libre

On essaie de mettre en place une taxe Tobin (NdlR. taxe frappant les transactions financières sur les marchés internationaux de devises) au niveau européen avec grande difficulté. Dès que vous parlez de fiscalité, vous êtes face à la règle de l'unanimité.   [...] Ils sont là pour faire vivre l'économie et pas (excusez-moi) pour toucher des allocations sociales. Tout homme politique qui se respecte sait cela. Donc, même si dans son programme électoral, pour s'attirer des voix, un parti inscrit ce projet, il ne peut pas y croire lui-même.  [...] Quid des revenus mobiliers En France existe le Ficoba, le fichier des comptes bancaires. En cas de doute ou de suspicion, le fisc français peut y opérer les vérifications nécessaires. En Belgique, il sera opportun de mettre cela sur pied et à disposition des fonctionnaires du fisc.   [...]

Peut-on donner la parole aux dictateurs? - La Libre

Peut-on donner la parole aux dictateurs? - La Libre

Propre à la presse audiovisuelle, cette pratique est née d'un consensus en 1991 lors du premier gros succès électoral du Vlaams Blok. L'idée On ne donne pas la parole à des élus d'extrême-droite de la même manière qu'à des élus de partis démocratiques. Ainsi, RTBF, RTL et les télévisions locales se sont accordées pour ne pas donner d'accès à l'antenne en direct à des personnes aux idées racistes, liberticides, négationnistes, etc.  [...] Certains cas s'avèrent difficiles à trancher. Mais ce cordon, conforter par la loi, tient bon jusqu'à trouver s'inscrire dans la déontologie journalistique. Une recommandation du Conseil de déontologie journalistique (CDJ) sur le traitement de l'information lors des élections invite à refuser l'accès au direct aux partis liberticides ou antidémocratiques et insiste sur un traitement journalistique de leur expression.   [...] Elle s'inspire de la philosophie des Lumières où ma liberté s'arrête où commence la tienne. Elle suppose de ne pas devoir donner la parole à des gens qui, demain au pouvoir, vous metteraient facilement en prison. Oui, le journaliste, surtout français, travaille davantage dans une tradition d'engagement et de commentaires.   [...]

La N-VA a-t-elle perdu son âme en se "belgicisant" ? - La Libre

La N-VA a-t-elle perdu son âme en se "belgicisant" ? - La Libre

La nouvelle a tétanisé l'aile flamingante de la N-VA. les députés Heindrik Vuye et Veerle Wouters ont claqué la porte du parti la semaine dernière. C'est une véritable crise doctrinale qui apparaît à la N-VA après que plusieurs figures du parti - tel le ministre-Président Geert Bourgeois- ont officiellement renoncé à l'idée d'une Flandre purement indépendante.  [...] Le ministre-président wallon, Paul Magnette, s'est d'ailleurs empressé d'apporter une fin de non-recevoir à son homologue flamand, précisant qu'il ne pouvait être question pour le PS de scinder la sécurité sociale. Quant aux Bruxellois, on les voit mal accepter d'être cogérés.  [...] Pour éliminer toute ambiguïté, le ministre-président flamand, Geert Bourgeois, a déclaré que la N-VA ne veut plus d'une conception indépendantiste qui appartient au XIXe siècle et que la Flandre appartiendra toujours à un ensemble politique plus grand. Du coup, les indépendantistes convaincus ont quitté le parti.  [...]

Faut-il fusionner les communes bruxelloises? - La Libre

Faut-il fusionner les communes bruxelloises? - La Libre

L'essentiel des compétences et des moyens financiers se  [...] Ville, dont l'assemblée et l'exécutif sont aussi ceux de l'Etat fédéré de Vienne, l'un des neuf de la République fédérale d'Autriche. Mais les Viennois tiennent à leurs Gemeindebezirke, qui ont la possibilité de formuler des avis sur de nombreuses questions qui les concernent directement, et tout effort pour les restructurer afin de leur donner une taille plus uniforme s'est heurtée à une résistance farouche.   [...] Cette bonne vingtaine de districts pourrait avoir des compétences plus étendues qu'à Vienne. Je suggère de les nommer municipalités et leurs patrons non pas barons (l'excellent film bruxellois de Nabil Ben Yadir en a fait autre chose), ni maires (cela pourrait donner l'impression de courtiser les réfugiés fiscaux français), mais maïeurs - à condition toutefois de ne pas y voir le prélude d'une annexion de Bruxelles par la Wallonie.   [...] Il est légitime d'assurer que la voix d'une minorité soit correctement entendue, et une représentation garantie au sein d'une assemblée et d'un exécutif en est un moyen approprié. Mais la forme qu'elle prend actuellement - deux collèges électoraux distincts où les deux tribus constitutives de la population bruxelloise sont supposées choisir leurs représentants, qui eux-mêmes désignent leur composante paritaire de l'exécutif - est obsolète et perverse.  [...]