Débats - Foetus, Ventre

La pétition, un outil démocratique à revaloriser (OPINION) - La Libre

La pétition, un outil démocratique à revaloriser (OPINION) - La Libre

Bien que la pratique semble être plus ancienne, le droit de pétition est généralement considéré comme trouvant ses origines au Moyen Âge dans les griefs adressés par les Etats généraux à leurs représentants. Cette pratique devint progressivement coutumière, prenant parfois la forme d'un droit d'initiative parlementaire, avant de venir figurer dans les premiers textes de nature constitutionnelle, et ensuite de se généraliser dans le système juridique de très nombreux Etats, qu'ils soient démocratiques ou non.   [...] Tout d'abord, l'absence d'une ligne de démarcation claire entre les pétitions-requêtes (incitant à une action du pouvoir politique) et les pétitions-plaintes (visant la bonne application du droit) engendre une certaine confusion entre ce qui relève des pétitions à proprement parler, d'une part, et des réclamations devant plutôt être introduites auprès d'un médiateur institutionnel (ombudsman), d'autre part.   [...] Mon ventre, vide, criait toute la douleur de t'avoir perdue comme foetus. Tu étais une étrangère. (TEMOIGNAGE).  [...]

"Mon ventre, vide, criait toute la douleur de t'avoir perdue comme foetus. Tu étais une étrangère." (TEMOIGNAGE) - La Li...

"Mon ventre, vide, criait toute la douleur de t'avoir perdue comme foetus. Tu étais une étrangère." (TEMOIGNAGE) - La Li...

Le réveil est arrivé très rapidement. Il a été brutal. Violent. Pourtant, tu as été un bébé extrêmement facile, comme beaucoup de parents pourraient en rêver. Ça ne m'a pas suffi. Tu ne m'as pas suffi. Mon ventre, horriblement vide, criait toute la douleur de t'avoir perdue comme foetus, sans parvenir à trouver de compensation par ta présence bien réelle.  [...] L'amour maternel était bien là, pourtant. Je t'ai aimée immédiatement. Mais je n'aimais que le foetus que tu avais été. Je t'en voulais de ne pas être à la hauteur. Je m'en voulais d'éprouver cette sensation horrible d'être suspendue dans le vide, présente physiquement et pourtant nulle part à ma place de mère.  [...] J'ai vécu ce qu'on appelle le syndrome du ventre vide. A l'époque, on en parlait peu, et je me suis sentie très seule, incomprise, à pleurer en regardant chaque photo de moi enceinte, comme un état béni qu'on m'avait arraché sans que je sois prête, comme si je n'étais pas vouée à accoucher et que ma grossesse pouvait perdurer indéfiniment.  [...]

"Toutes les femmes qui ont eu une histoire difficile ne deviennent pas des mères angoissées" - La Libre

"Toutes les femmes qui ont eu une histoire difficile ne deviennent pas des mères angoissées" - La Libre

Abonnés Entretien. Monique Baus Publié le samedi 16 juin 2018 à 11h06 - Mis à jour le lundi 18 juin 2018 à 12h13.   [...] Quand ces femmes, poussées là avec l'idée qu'elles doivent être des femmes parfaites, accèdent à la maternité, elles se retrouvent face à quelque chose d'absolument incontrôlable. Le foetus dans leur ventre est par définition incontrôlable, il grandit à leur insu comme il peut.  [...] Ces femmes qui, souvent, n'ont pas un gramme de trop, voient également leur corps leur échapper, grossir à l'infini.  [...]

Entre guillemets - La Libre

Aujourd'hui, moins de trois mois après une grossesse gémellaire, elle reprend la compétition. Sans être des championnes, nombreuses sont les femmes qui s'astreignent à un entraînement physique intense durant leur grossesse afin de ne pas conserver, comme Heidi Klum, un gramme supplémentaire après l'accouchement.   [...] Pour bébé, les premières sensations fortes commencent alors dans le ventre de maman qui n'hésite pas à pratiquer en sa compagnie VTT, équitation, snowboard ou kitesurf même. Le foetus tout terrain, devenu un bébé tout terrain, quittera ensuite rapidement et souvent la quiétude de son berceau.  [...] Ils découvrent désormais le monde à une allure de plus en plus soutenue dans de véritables petits bolides. Les constructeurs de poussettes viennent titiller la fibre virile des pères qui ne se promènent plus légèrement décalés d'un quatre roues, qu'ils touchaient d'une seule main, l'air complètement ailleurs.   [...]

Le sexe des âmes - La Libre

Les anatomistes ont depuis longtemps constaté le dimorphisme sexuel du cerveau humain. C'est-à-dire, en termes plus simples, qu'il y a des différences entre les cerveaux des femmes et ceux des hommes. Ces différences sont mineures et leurs répartitions entre féminins et masculins ne sont pas aussi évidentes que la distribution des paires de seins et de testicules.   [...] Un foetus garçon qui remue dans le ventre de sa mère est un futur footballeur et une fille fait déjà son petit ménage. Très tôt, les parents introduisent du masculin et du féminin dans leurs interactions avec le bébé. les mamans balancent, apaisent et soignent quand les papas lancent en l'air, excitent et jouent.  [...] Faisons donc un détour par les rats de laboratoire. A la naissance, la moelle épinière des ratons mâles contient plus de motoneurones reliés à la musculature génitale que la moelle des ratons femelles. Cette différence est importante pour la future compétence copulatoire (c'est le mâle qui s'active), elle est liée à l'imprégnation du système nerveux mâle par la testostérone pendant la vie foetale.  [...]

Barnum de cadavres - La Libre

Barnum de cadavres - La Libre

Rarement morts auront été si bien entourés... Mais cela n'empêche que, sous les oripeaux du tourisme et de la science, nous voilà confrontés à une entreprise typiquement perverse. Perverse, non seulement parce qu'il est choquant de faire commerce et spectacle de cadavres sans sépulture, mais parce que nous nous trouvons rendus au coeur anthropologique même de la notion de perversion.   [...] Ce pourquoi les Romains déjà prescrivaient de ne les heurter en aucune façon, même pas par des paroles. de mortuis nihil nisi bene, des morts ne rien dire sinon du bien - car ils ne sont plus là pour se défendre. Je doute que la femme exposée morte - ventre ouvert pour laisser voir son foetus - ait jamais donné son assentiment.  [...] Pour le paléontologue, les vestiges d'un rituel funéraire suffisent à attester une présence humaine, même s'il hésite sur la nature des ossements exhumés. L'instrumentalisation sans débat de cadavres sans sépulture, l'offense banalisée faite à ceux qu'ils furent, l'inconsistance des justifications, la vénalité cynique de l'entreprise, attestent ici d'un désarroi où vacille la notion même d'humanité.   [...]

Édito: les bébés nés sans vie existent enfin - La Libre

Édito: les bébés nés sans vie existent enfin - La Libre

Il y a des textes comme ça qui passent presque incognito au Conseil des ministres. Des petits bouts de loi qui n'ont aucune portée politique, n'emportent aucune conséquence financière, ne changent rien pour l'immense majorité des citoyens. L'avant-projet de loi qui modifie les dispositions du Code civil relatives aux foetus nés sans vie, approuvé en première lecture par le gouvernement le 19 juillet, est de ceux-là.  [...] L'absence de statut pour ces foetus, dont l'existence dans le ventre de la maman était pourtant bien réelle, est vécue comme une injustice. Chaque année, plus de mille familles vivent un tel drame. Ces parents déjà désenfantés sont de surcroît dépossédés du droit de faire leur deuil d'un bébé dont l'existence est officiellement niée.  [...] Le projet approuvé discrètement au dernier Conseil des ministres rajoute juste un peu d'humanité au code civil, en permettant aux parents qui le souhaitent d'inscrire leur bébé né sans vie dans le registre de l'état civil et de lui donner un prénom. La société reconnaît enfin que le tout-petit né sans vie n'était pas rien.   [...]

Des déchets anatomiques? - La Libre

Des déchets anatomiques? - La Libre

Et si la date limite pour les IVG est largement dépassée, le foetus n'est pas encore constitué en personne juridique. Il ne peut être déclaré, ni mort, ni vivant en deçà du seuil de viabilité des 180 jours (6 mois de grossesse, 24 semaines de grossesse, 26 d'aménorrhée) fixé par la loi de 1848.  [...] Pour bien des parents, le foetus est déjà un enfant à qui ils prêtent forme humaine, parlent, qu'ils prénomment et lient à leurs projets. Les reportages sur la vie utérine, les progrès de l'imagerie médicale ont contribué à l'humanisation du foetus. Les équipes obstétricales accentuent ce mouvement en le photographiant, en présentant son corps aux parents et en prenant l'empreinte de ses pieds et mains.  [...] (1) `Où vont les bébés qui n'en sont pas vraiment'- `Destins de foetus, destin d'humanité' à paraître dans le n°5 de la Revue Enfances-Adolescences chez De Boeck éditeur.  [...]

Le deuil d'une grossesse non-aboutie est une affaire individuelle - La Libre

Le deuil d'une grossesse non-aboutie est une affaire individuelle - La Libre

Une grossesse qui tourne mal, une grossesse interrompue, peut également être source d'un deuil difficile. Comment aider les couples qui perdent un enfant en route Bien sûr, dans leur représentation, le foetus peut déjà avoir le statut d'un enfant. il a été désiré, il est rêvé, on l'attend avec impatience.  [...] Pour pallier cette détresse, des dispositions régionales ont été prises, et ceci en forme de création de parcelles d'étoiles dans les cimetières communaux. si les personnes endeuillées le souhaitent, elles peuvent enterrer le foetus à l'instar d'un enfant mort-né.  [...] Donner systématiquement un statut civil au foetus, voire à l'embryon, tel que ce projet le prévoit, peut empêcher au contraire un processus de deuil. A qui cela sert-il de contraindre chaque femme de donner un nom ou d'enterrer un foetus de 20 semaines Va-t-on fabriquer bientôt des cercueils de la taille d'une boîte d'allumettes Mettre en bière le foetus Exposer la dépouille d'un embryon ou d'un foetus avant l'enterrement.  [...]

Le ventre, lieu de toutes les origines (2) - La Libre

Les voici en effet soudain autorisées à avoir un vrai bedon, libérées de l'éternel `serrez les fesses et rentrez le ventre', véritable et offensant diktat de tous les cours de danse classique, rythmique, de jazz, d'aérobic, de callanétics, de Taïbo et surtout de déprimante postnatale.  [...] Enceintes, les voici libres de porter le ventre droit devant, de cambrer le dos effrontément, de marcher sans vergogne les mains sur les hanches, les pieds en canard, de s'asseoir gauchement partout et n'importe quand, et surtout, mine de rien, de se révolter, contre 25 ans, et plusieurs siècles, d'éducation scandaleusement surnaturelle.  [...] Les auteurs de livres sur la matière, en revanche, savent par où pêcher la lectrice et déclarent haut et fort que tous nos problèmes viennent du ventre, notre `deuxième cerveau'. de l'insomnie à la dépression en passant bien évidemment par la surcharge pondérale, et probablement la baisse de libido.  [...]