Débats - Irak, Erreur

Édito: L'Iran, une clé pour la Syrie - La Libre

Édito: L'Iran, une clé pour la Syrie - La Libre

Depuis plusieurs semaines, l'Iran répète à qui veut l'entendre qu'il a reçu une invitation, verbale, à la future (et très hypothétique) conférence de paix de Genève sur la Syrie. Peu importe la véracité des propos, l'ambition de Téhéran est manifeste. l'Iran est disponible pour discuter d'une solution.   [...] La république des mollahs, des religieux chites, est idéologiquement proche de la république baasiste de Bachar al Assad, régie par les alaouites. L'Iran soutient Damas financièrement et militairement. Or, c'est précisément en raison de cette influence de l'Iran sur la stabilité de la région - un argument invoqué depuis le début de la crise syrienne - qu'aucune intervention militaire ne peut être menée en Syrie, qu'aucune salve diplomatique n'a de portée suffisante.   [...] Il faut impliquer l'Iran dans la résolution de ce conflit. La mise au ban des Nations de l'Iran, qui vote ce vendredi pour élire un nouveau président, serait une erreur, comme l'Occident a tendance à en accumuler au Moyen-Orient. Elle risquerait de donner lieu à un isolement et une radicalisation croissante du régime.  [...]

ENTRE GUILLEMETS - La Libre

DAVID PAYNE, AUTEUR DU PHARE D'UN MONDE FLOTTANT, au sujet des enjeux de l'élection du 2 novembre. C'est une élection entre deux Amériques. Une Amérique ancestrale fondée sur le système de la tribu, où la loyauté au groupe est primordiale. Ce que fait le groupe est bon d'office, avoir l'esprit critique y est considéré comme le pire péché qui soit.   [...] Et puis, il y a une moitié de l'Amérique qui a abandonné ce moule tribal et considère, par exemple, que nous avons commis une erreur tragique en Irak. Cette voix plus critique s'est levée depuis la guerre du Vietnam. Malheureusement, je pense que George W.  [...] Même s'il ne l'affirme pas publiquement, Bush appartient à une congrégation croyant en Armageddon. Ces chrétiens fondamentalistes croient en l'idéal d'un Armageddon qui sonnerait aussi le retour du Seigneur venu les libérer. La fin du monde serait le commencement de leur monde meilleur.   [...]

ENTRE GUILLEMETS - La Libre

D'honnêtes gens deviennent pillards, voleurs, violeurs, assassins. Un verre d'eau importe plus que l'or. L'ami est tenté de trahir l'ami, de l'abandonner, et parfois le fait. La guerre est une jungle. Celle-ci va peut-être libérer le peuple irakien, je n'en sais rien.  [...] contre la guerre en Irak. Usage regrettable car cet adjectif, ambigu, peut induire en erreur. Si l'on appelle pacifistes ceux qui affirment que la guerre est un mal si absolu qu'il n'est jamais légitime d'y recourir, même pas pour résister à un Hitler ou arrêter un massacre, on décrit une position très minoritaire.  [...] Un unique mot ne permet pas de distinguer entre les pacifismes de circonstance (je suis contre cette guerre-là. pour la prochaine, on verra) et les pacifismes absolus. Et il faudrait encore distinguer, parmi ces derniers, ceux qui traduisent surtout le refus de risquer sa vie pour quoi que ce soit, fut-ce la liberté (.  [...]

Les Trumpettes de la mort - La Libre

Les Trumpettes de la mort - La Libre

L'histoire se passe durant la guerre froide. Un général de l'armée U.S., frappé de folie, envoie les B-52 et leur arsenal atomique anéantir l'URSS. Comment éviter la guerre nucléaire La fin est connue. Un des bombardiers, dont les pilotes ne font que suivre les ordres bien déterminés par des procédures d'attaques, réussit à franchir les frontières aériennes et largue une bombe sur Moscou.  [...] La menace nucléaire hante le monde depuis Hiroshima. Rappelons-nous le roman Le Cinquième Cavalier, succès mondial de Lapierre et Collins, les auteurs imaginant New York choisi comme cible par Kadhafi, qui a réussi à introduire à Manhattan une tête nucléaire.  [...] On la voit mal donner l'ordre d'anéantir la Syrie, la Russie, la Turquie, l'Iran, la Patagonie (chercher l'erreur) Trop Wasp. En attendant, ses accointances avec le lobby pétrolier, et ce n'est qu'un exemple, rappelle tristement la décision de bébé Bush d'attaquer l'Irak, poussé par les mêmes lobbies, sous les prétextes les plus fallacieux. Une bombe aussi, mais à retardement.  [...]

"L'Etat musulman n'est pas légitime" - La Libre

Entre judaïsme et islam, vous faites encore une distinction en disant que le fondamentalisme révolutionnaire juif n'a sans doute pas d'avenir parce que l'Etat d'Israël est suffisamment fort pour le contrecarrer. Est-ce exact.   [...] Il y a donc eu un coup d'arrêt brutal. Je vois dans le désengagement de la Bande de Gaza et du Nord de la Samarie, exécuté par Sharon, la principale manifestation de ce coup d'arrêt. L'importance de ce désengagement ne se marque pas tellement sur le plan politique - si on veut faire la paix avec les Palestiniens, ce n'est pas la bonne manière de s'y prendre - mais, sur le plan intérieur, par la démonstration que l'Etat reste le maître et que l'immense majorité du peuple ne veut pas de ce phénomène.   [...] avoir voulu apporter la démocratie en Irak. or cela ne marche pas. La grande erreur de l'Occident a été de ne pas soutenir, en même temps et de manière très active, les forces démocratiques dans le monde arabo-musulman, de ne pas avoir imposé un certain nombre de conditions et d'avoir en fait encourager des pratiques qui ont abouti à ce que nous assistons aujourd'hui.  [...]

Qui est Gordon Brown ? - La Libre

Le pire legs de Blair est bien entendu la guerre en Irak. Nombreux sont ceux qui ont prévenu, et tout le monde peut désormais le constater, que la décision d'envahir l'Irak était une erreur monumentale aux conséquences catastrophiques, non seulement pour l'Irak mais aussi pour l'ensemble du Proche-Orient, erreur qui a gravement nui à la réputation morale des Etats-Unis et de la Grande-Bretagne.  [...] La Grande-Bretagne a déjà réduit ses effectifs au Sud de l'Irak et est sur le point de les réduire davantage au moment où elle remet la sécurité entre les mains de la police et de l'armée irakiennes. Bien sûr, en réalité, la guerre civile et la guérilla qui sévissent dans le reste du pays sont la preuve que toute sécurité dans le sud n'est qu'une illusion temporaire.  [...] Jusqu'ici, rien n'indique que ce sera le cas. Brown a publiquement déploré les erreurs des Renseignements britanniques au sujet de Saddam Hussein, mais il s'agit tout bonnement d'une manoeuvre pour décharger le gouvernement de ses responsabilités. Et ce ne sont pas les services des renseignements qui ont décidé d'entrer en guerre, mais Tony Blair, avec le soutien de Gordon Brown.  [...]

Combattre le «nouveau» terrorisme - La Libre

Mais ce serait une erreur de nous limiter uniquement aux terroristes islamistes car nous ignorerions alors la puissance que la technologie place entre les mains de groupes déviants et les capacités destructrices, auparavant limitées aux gouvernements et aux armées, aujourd'hui données à une personne.  [...] C'est la raison pour laquelle les critiques soutiennent que la politique de Bush en Irak était une erreur. Elle a gaspillé la puissance douce américaine, a détourné l'attention de l'Afghanistan et d'al Qaeda, et a créé le risque que l'Irak devienne un refuge pour les terroristes.  [...] Mais les contradicteurs de Bush sur le territoire national et à l'étranger doivent également réaliser que, en dépit des erreurs passées, il est désormais essentiel de poursuivre une stratégie commune car le terrorisme n'est pas près de disparaître.  [...]

ENTRE GUILLEMETS - La Libre

seul le marché, qui procède par tâtonnements, par essais et erreurs, peut être efficace. Parler de réformer le capitalisme est absurde. On réforme la Constitution, pas le capitalisme. Le capitalisme n'est pas une institution, c'est un système spontané d'autorégulation entre les êtres humains.  [...] n'est qu'un despote parmi d'autres dans une région qui en compte beaucoup. Ceci est une erreur grave. Le régime irakien quoique arabe n'appartient pas du tout à la même catégorie que ses voisins. les autres sont des dictatures mais seul l'Irak est totalitaire.  [...] La généalogie politique de Saddam Hussein ne la rattache pas aux émirs et autres cheiks autoritaires mais au fascisme européen. l'origine de son pouvoir, la manière dont il l'exerce renvoie à Hitler ou Mussolini pas à Saladin. L'extermination des ennemis de l'intérieur, la volonté de conquêtes extérieures, l'idéologie obligatoire, la cruauté comme système de gouvernement, le parti unique, l'anéantissement des minorités ethniques et religieuses, chiites et kurdes -tous ces traits singuliers du régime irakien- n'ont rien de musulman et rien d'arabe.'.  [...]

Un bourbier pollitique et militaire - La Libre

Un bourbier pollitique et militaire - La Libre

On peut se demander si B. Obama n'a pas tort de faire une différence entre la guerre en Irak, qu'il a toujours désapprouvée, et la guerre en Afghanistan, qu'il justifie par la nécessité de lutter contre le terrorisme international. Cette différence est peut-être due davantage à sa stratégie électorale lors de l'élection présidentielle qu'à une analyse sérieuse de la situation réelle sur le terrain.  [...] En tout cas, la guerre en Afghanistan risque de devenir pour B. Obama le boulet qu'a été la guerre en Irak pour G.W. Bush. En effet, elle tourne de plus en plus au fiasco politique et militaire.  [...] Les Etats-Unis et l'UE paient aujourd'hui cette erreur stratégique majeure, commise par G.W. Bush et ses faucons qu'ont été les guerres d'Irak et d'Afghanistan. L'Afghanistan est un marécage où les Occidentaux se sont enlisés sans savoir comment en sortir.  [...]

Le monde est-il plus en paix en 2004? - La Libre

Revers de la médaille, ces deux thématiques ainsi que celle de la démocratie ont parfois été instrumentalisées pour justifier le recours à la force (la guerre humanitaire du Kosovo en 1999 ou celle en Irak en 2003 pour imposer la démocratie). Cette influence a été renforcée par la capacité des moyens de communication audio-visuels qui peuvent dorénavant présenter en direct les images de conflits.  [...] Cela a conduit les Américains à adopter une politique privilégiant l'action militaire lourde en Afghanistan en 2001 puis en Irak en 2003. L'enlisement sur ces deux fronts confirme l'impréparation et l'erreur de méthode des responsables américains. Ceux-ci ont été influencés par les théories des néo-conservateurs qui considèrent que la politique extérieure de l'empire américain doit utiliser la force militaire et agir de manière unilatérale.  [...] L'enjeu actuel est donc, à la suite du débat entre partisans et opposants de la guerre en Irak, de savoir si une autre voie est possible. A court terme, l'emploi inefficace et coûteux de la force militaire devrait être abandonné au profit d'une action policière et judiciaire ciblée sur les véritables organisations terroristes.  [...]