Débats - Parti, Logique, Belgique

Vote des étrangers: un handicap de plus pour Bruxelles - La Libre

Vote des étrangers: un handicap de plus pour Bruxelles - La Libre

Le baromètre politique de La Libre en septembre nous l'avait appris. Les Belges sont largement opposés au droit de vote des étrangers aux élections régionales. Mais qui a vraiment proposé ça Philippe Close, échevin socialiste à la Ville de Bruxelles et député régional, qui a lancé l'idée cet été, l'argumente strictement à propos de Bruxelles.   [...] Mais, à partir de là, il effectue un saut logique qui embarrasse son parti, passant de Bruxelles à toutes les régions. La richesse des Bruxellois, c'est leur diversité et leur ouverture. Pour montrer cela, je pense qu'il est temps de passer à l'étape supérieure et de dire que tous ceux qui résident en Belgique depuis plus de cinq ans doivent pouvoir voter aux élections régionales.  [...] Et que se passe-t-il dans la plus grande ville du pays, Bruxelles, qui compte 1 150 000 habitants Les étrangers peuvent-ils aussi choisir leur bourgmestre et peser sur la politique locale, exactement comme dans les autres villes Pas du tout. Car, pour des raisons clochemerlesques, Bruxelles est le seul endroit du pays qui n'a connu aucune fusion de communes.   [...]

L'Etat et ceux "d'en bas" - La Libre

L'Etat et ceux "d'en bas" - La Libre

En Belgique, 55.000 chômeurs seront exclus de leurs droits d'ici 2015. Une bombe atomique sociale dit la FGTB. Des longues files devant les CPAS sont attendues. Le Parti Socialiste soutient la logique néolibérale comme il l'a toujours fait. moins d'Etat, plus de marché libre.  [...] Hier, nous apprenions que la Belgique était championne du chômage des jeunes 19,8% des moins de 25 ans. C'est trois fois plus que celui des plus de 25 ans. Il y a deux mois, Rik Daems (Open VLD) proposait d'obliger les chômeurs à travailler un jour par semaine au nom de la collectivité.  [...] Tout démarre d'une idée qui paraît juste. activer les demandeurs d'emploi, faire des économies à l'Etat, donner au mot travail le mérite qu'il doit avoir. Pourtant, derrière cette impression se cache une hypocrisie des plus abjectes. En effet, avant même de se concentrer sur la création d'emplois dans le royaume, l'Etat s'intéresse, sur l'échelle sociale, à ce qu'on pourrait vulgairement appeler ceux d'en bas 1 Belge sur 7 vit sous le seuil de pauvreté en Belgique, le chiffre est de 1 sur 3 en Région bruxelloise alors que les véritables fraudeurs, la majorité, ceux qui font perdre des millions d'euros aux caisses de l'Etat que dis-je, des milliards.  [...]

Vote des étrangers aux élections régionales : une mauvaise réponse à une mauvaise question - La Libre

Vote des étrangers aux élections régionales : une mauvaise réponse à une mauvaise question - La Libre

Mais, à partir de là, il effectue un saut logique qui embarrasse son parti, passant de Bruxelles à toutes les régions. La richesse des Bruxellois, c'est leur diversité et leur ouverture. Pour montrer cela, je pense qu'il est temps de passer à l'étape supérieure et de dire que tous ceux qui résident en Belgique depuis plus de 5 ans doivent pouvoir voter aux élections régionales.  [...] En 2004, la Belgique a octroyé le droit de vote (sans éligibilité) aux résidents étrangers non UE pour les élections communales.  [...] Ces élections communales concernent les villages et les villes. Celles-ci sont souvent constituées d'anciens villages qui, en s'urbanisant, ont fusionné sur le terrain dans une entité plus grande et plus peuplée. Le local a ainsi changé d'échelle et la Belgique a logiquement procédé à d'importantes fusions de communes pour que la structure administrative communale se rapproche au maximum du nouveau périmètre morphologique des villes.  [...]

Vert sans frontière - La Libre

Vert sans frontière - La Libre

Opinions Même si l'idée de créer un parti écologique en Belgique n'est pas réaliste à court terme, le fait qu'elle se manifeste aujourd'hui n'est pas anodin dans le paysage politique belge, linguistiquement divisé. Une opinion de Dave Sinardet*, professeur à la Vrije Universiteit Brussel et à Saint-Louis.  [...] Bien entendu, il y a aussi d'autres obstacles à la création d'un parti unique, par exemple les différences en termes de culture organisationnelle. Même si Ecolo dénonce régulièrement (et à juste titre) le sous-régionalisme wallon, le parti lui-même fonctionne largement selon une logique similaire très décentralisée, ce qui est beaucoup moins le cas chez Groen.  [...] On pourrait par exemple s'inspirer de la Suisse, où les partis possèdent des structures autonomes relativement puissantes au niveau des cantons qui conservent des accents propres assez marqués, mais qui sont rassemblées au sein de vrais partis fédéraux. En adoptant une telle structure, les écologistes seraient en Belgique les seuls à suivre une vraie logique fédérale en termes d'organisation du parti.  [...]

Faut-il cacher la pauvreté ? - La Libre

Faut-il cacher la pauvreté ? - La Libre

A Ixelles et partout en Belgique, il y a une série d'organismes qui sont prévus pour eux. Vous avez le Samu social, vous avez les services sociaux, Mais on ne peut travailler qu'avec des gens qui entrent dans une logique d'aide et de soutien. Ces personnes, comme d'autres malheureusement, refusent d'être placées dans des refuges et préfèrent rester dehors.  [...] J'ai des mendiants dans ma rue. Le fait d'avoir des mendiants, ce n'est pas illégal. La mendicité n'est pas délictueuse. Cela le devient à partir du moment où l'on trouble l'ordre public. Si les mendiants en question ne gênent personne, ce n'est pas parce qu'ils sont assis quelque part avec un gobelet qu'on va commencer à les chasser.  [...] Et lorsque le bourgmestre parle de nuisances, elles n'existent pas en tant que telles. Quand on parle de nuisances, ce sont des choses qui sont destinées consciemment à nuire aux gens. du vol, des insultes, du harcèlement, etc. Ces personnes qui mendiaient, elles étaient effectivement complètement bourrées sur la voie publique, elles étaient sales, mais la nuisance principale, c'est simplement la constatation de visu.   [...]

Quatremer: "Le PS est le parti le plus conservateur de Belgique" - La Libre

Quatremer: "Le PS est le parti le plus conservateur de Belgique" - La Libre

la loi Macron passée en force par Manuel Valls, le retour manqué de Nicolas Sarkozy en politique, les perspectives pour DSK, le bras de fer entre l'Eurogroupe et la Grèce, la coalition suédoise et l'éjection du PS dans l'opposition. Jean Quatremer est l'Invité du samedi de LaLibre.be.   [...] Je trouve malsain dans une démocratie - sauf en période d'exception militaire ou économique - qu'il n'y ait pas d'opposition. Depuis une vingtaine d'années, la Belgique était un pays anesthésié où les débats passaient à la trappe. Sans même parler des questions économiques et fiscales (pourquoi une telle surtaxation du travail ), que les autorisations de l'euthanasie, du mariage pour tous, de l'adoption par les couples homosexuels soient passées comme une lettre à la poste est étonnant vu de l'extérieur.  [...] Les partis politiques n'ont pas encore pleinement pris conscience que la démocratie ne s'exerce plus de la même façon depuis que l'Union européenne existe. Les pays ne sont plus des îles si tant est qu'ils l'aient été. Quand le gouvernement grec affirme avoir été légitimement élu pour faire appliquer son programme électoral, il a raison, mais il oublie qu'une série de compétences sont désormais exercées en commun avec d'autres gouvernements tout aussi légitimes.  [...]

Six propositions pour une gestion efficace - La Libre

Et d'ajouter. `Aux Pays-Bas ou en Grande-Bretagne, ces entités n'existent pas. On part du principe -logique- que l'administration est suffisamment efficace pour s'en passer. La Belgique est à cet égard un cas unique au monde. C'est le seul pays où l'on a décidé qu'une partie des décisions politiques et du contrôle des institutions est aux mains des excroissances des partis que sont les cabinets.  [...] `Je crains que cette question de la suppression des cabinets ne soit oubliée dans le futur accord de gouvernement, surtout aujourd'hui que le plan Copernic a adopté le principe des cellules stratégiques qui ressemblent à s'y méprendre aux cabinets.' Comment d'ailleurs imaginer que les ministres abandonnent des structures qui leur offrent divers avantages, au premier rang desquels un personnel ancillaire tout entier dédié à leur carrière et aisément mobilisable en période électorale, s'interroge encore notre interlocuteur.   [...] Le management transfigure effectivement les rapports de force mais ce n'est pas pour ça que tout management est idéologique. J'ajouterais qu'on ne peut pas s'inquiéter de l'effondrement de l'Etat et en même temps s'opposer, pour des motifs idéologiques, aux réformes qui permettraient d'en améliorer le fonctionnement.'.  [...]

La sécurité : une priorité absolument floue - La Libre

La sécurité : une priorité absolument floue - La Libre

Et on sait aussi que ces choix sont souvent faits en termes d'efficacité, ce qui conduit à privilégier les affaires relativement simples (les stupéfiants, les vols, avec flagrant délit, aveux ) par rapport à celles relevant de la criminalité économique et financière qui demandent trop de temps et de moyens au point de faire dire à l'ancien procureur du roi de Charleroi que, dans ce domaine, l'impunité est quasiment assurée en Belgique.  [...] La récidive figure aussi au rang de vos préoccupations d'autant que vous la chiffrez entre 50 et 60 %, ce qui vous paraît légitimement insupportable. Fort bien, mais d'où vient ce chiffre Il n'y a en Belgique aucune étude sur la question et un  [...] , c'est-à-dire que les fautifs doivent sentir dans leur chair qu'ils ont commis un acte répréhensible et qu'ils en subissent les conséquences Que pensez-vous du fait qu'en Europe, les châtiments corporels appartiennent à un temps révolu et qu'il y a même des conventions internationales auxquelles la Belgique est partie pour les prévenir ou les sanctionner La logique vindicatoire que vous semblez promouvoir n'a d'ailleurs historiquement produit que peu d'effets, notamment sur la récidive, et c'est pourquoi certains, en particulier en Belgique, recherchent d'autres voies de résolution des conflits, plus pacificatrices et plus justes.  [...]

De quel régime politique la N-VA est-elle garante? - La Libre

De quel régime politique la N-VA est-elle garante? - La Libre

C'est que Theo Francken ne tweete pas sur d'impulsifs coups de tête comme son espèce de cousin ravagé de la Maison-Blanche. lui a sa cohérence et son dessein. C'est qu'il n'est pas un pion, successeur présumé de Bart De Wever à la tête du premier parti de Flandre et de Belgique.  [...] là où souffle, se forge, s'installerait déjà, sous couvert de volontarisme antisystème, un régime plus fort lorsque l'autoritarisme prévaut sur la représentation, la menace sur la participation, et le manichéisme sur la délibération. Nous voilà bien à distance croissante de notre bonne vieille démocratie qui tente de rester envers et contre tout (dysfonctionnements et dévoiements, inefficiences et inefficacités) protectrice de ses minorités, attentive aux plus fragiles, soucieuse des ambivalences du vivre ensemble, intégratrice de la complication de la Belgique et de la complexité du monde.  [...] Appel aux libéraux, qui persistent à qualifier la N-VA de parti comme un autre et, de là, plaident pour une reconduction gouvernementale comme si de rien n'était, dans la logique de postures politiciennes traditionnelles désormais obsolètes.  [...]

Armes, bagages et mandats - La Libre

Richard Fournaux, Luc Paque et Cie passeront donc avec armes, bagages et mandats du CDH au MR. Cette information clôture une semaine savamment orchestrée sur le plan médiatique dont l'issue n'échappait qu'aux naïfs. Dans cette affaire, l'hypocrisie n'était pas absente. Dans l'un et l'autre camp d'ailleurs.   [...] Depuis le début de l'opération, il était évident qu'un groupe de sociaux-chrétiens fuiraient le parti de Joëlle Milquet pour rejoindre celui d'Antoine Duquesne, trop heureux de recueillir parmi ses ouailles les déçus d'un parti trop tenté, à les entendre, de suivre une logique de centre-gauche.  [...] Qu'un homme change d'idées politiques au cours de sa carrière, cela peut se concevoir. Qu'il le fasse pour des raisons idéologiques, voire stratégiques, cela peut encore s'envisager. Mais il est un détail particulièrement choquant dans toute cette affaire.  [...]