Débats - Président de la République, Belge

Vite une République tranquille ! - La Libre.be

Vite une République tranquille ! - La Libre.be

le président de la république italienne, celui de l'Allemagne ou celui de la confédération suisse, par exemple, s'acquittent tout aussi bien de ces devoirs.  [...] Pour assumer avec sagesse le rôle de chef de l'Etat, il y a, des deux côtés de la frontière linguistique, des femmes et des hommes dont l'envergure est telle qu'aucune des communautés ne crierait au scandale s'ils étaient élus président de la république belge.  [...] Qui veut rester ou devenir ministre se dit in petto qu'il est prudent de conserver une déférence de façade. Mais personne n'est dupe. la monarchie protocolaire est, pour les timides qui ont intériorisé la condition de sujets ou les ambitieux pressés, le cache-sexe de la république.  [...]

La république des idées courtes - La Libre.be

Irrité par le recours introduit contre les lois issues des accords de la Saint-Polycarpe, le jour de leur publication dans le Moniteur belge, et entrevoyant l'hypothèse où l'initiative de deux simples citoyens de Bruxelles aboutirait au prononcé d'un arrêt d'annulation par la Cour d'arbitrage, un président de parti francophone s'est insurgé, au nom de la démocratie, contre ce qu'il appelle la république des juges.  [...] Dans ces limites, il n'existe pas plus de république des juges que de république des parlementaires, des partis politiques ou des présidents de partis. Au contraire, pour que l'Etat de droit fonctionne, il faut que chacun exerce pleinement, et sans abus, les attributions que la loi lui reconnaît.  [...] Sous la forme de l'Etat de droit, nos démocraties remontent au siècle des Lumières, elles ont donc plus de deux cents ans. On n'a rien inventé de mieux jusqu'ici. Ce n'est pas le courroux d'un homme politique qui y changera. Espérons-le. Ne versons pas dans la république des idées courtes.  [...]

"Libération" ou le mauvais choc des mots - La Libre.be

"Libération" ou le mauvais choc des mots - La Libre.be

Car cet indigne et lamentable casse-toi riche con adressé ainsi à l'encontre du PDG de LVMH, Bernard Arnault, l'homme le plus riche de France, première fortune d'Europe et quatrième du monde, pour ce seul fait qu'il ait osé déclarer qu'il allait demander la nationalité belge, pays où l'impôt sur la fortune n'existe pas, n'est pas perçu seulement là par le bon peuple français, contrairement à ce qu'argue la direction de ce quotidien pour se défendre, comme un trait d'esprit, voire d'humour, répondant, en en inversant les termes de l'insulte sociale, au non moins regrettable et tristement célèbre casse-toi pauvre con de Nicolas Sarkozy lorsqu'il était président de la République.  [...] Davantage. on ne peut pas dire, non plus, que certains de ses investisseurs privés (à titre personnel, dit-on dans le jargon économique) soient, notamment en les personnes de Pierre Bergé, président d' Yves Saint-Laurent-Rive Gauche (autre grande marque  [...] euros de plus, qu'un journal tel que Libération se croit désormais obligé de verser en de telles invectives publiques, aussi vulgaires qu'excessives, à l'encontre de celui - Bernard Arnault, précisément - qui n'est jamais que le meilleur ami, jouant dans la même cour des diverses bourses aux quatre coins de la planète financière, de ses propres patrons.   [...]

Le choix du droit et de la démocratie - La Libre.be

L'administration américaine s'appliquant à partir en guerre contre l'Irak n'a pas été suivie par des alliés et amis de longue date tels le Mexique, le Pakistan, le Chili ou le Canada. Comme le remarquait l'intellectuel américain Gore Vidal, le Président Bush a réussi à unir touts les peuples contre les Etats-Unis.  [...] Si leur volonté d'intégration européenne avait été ferme et réfléchie, nos gouvernements auraient dû choisir entre deux positions de principe formulées dans l'horizon du droit et des valeurs européennes. rester à l'écoute et mettre la main à une position commune européenne, comme l'avait en effet suggéré le 17 février le Président de la République française, ou s'engager à leur propre compte sur la voie de la diplomatie éthique, telle qu'elle a été définie et mise en oeuvre par le ministre belge des Affaires étrangères, Louis Michel.  [...] Parmi les signataires. Daniel Barbu (Roumanie), Antony Todorov (Bulgarie), Ivan Ivic (Yougoslavie), Janos Simon (Hongrie), Taras Maroussyk (Ukraine), Rudolf Rizman (Slovénie), Slawomir Szarejko (Pologne), Michel Perottino (République Tchèque), Katrin Kaun (Estonie), Vesselin Popov (Allemagne), Vlad Laurentiu (Roumanie), Teodor Melescanu (Roumanie), Jacek Wodz (Pologne), Elena Marushiakova (Allemagne), Boris Kagarlitsky (Bulgarie), etc.  [...]

Fermeté occidentale ou impunité de Poutine: Le prix de la Justice et de la Paix - La Libre.be

Fermeté occidentale ou impunité de Poutine: Le prix de la Justice et de la Paix - La Libre.be

Une opinion de Kazimierz M. Ujazdowski, député européen, vice-président de la Commission des affaires constitutionnelles et ancien ministre de la Culture de la République de Pologne.  [...] Les Polonais partagent et comprennent la douleur des Néerlandais, Britanniques, Australiens, Allemands et Belges qui pleurent leurs proches. Depuis quatre ans, nous attendons une explication plausible de l'accident d'avion survenu près de Smolensk, où trouvèrent la mort le président de la République, Lech Kaczyski, ainsi que des représentants de l'élite de l'État.  [...] Aujourd'hui, les familles des victimes, relayées par l'opinion publique, exigent une justice internationale efficace et donc une nouvelle politique solidaire et conséquente des pays européens envers la Russie.   [...]

Comment organiser l'indépendance du Congo ? - La Libre.be

Comment organiser l'indépendance du Congo ? - La Libre.be

De fait, pour faire triompher le pari congolais, on fit des textes rendant impossibles de bonnes relations à Léopoldville entre le président de la République et son Premier ministre, mais aussi entre la capitale et les provinces du pays. En clair, il fallait démontrer que le Congo était ingouvernable sans la Belgique.  [...] Alors comment trouver cet homme providentiel capable d'inspirer confiance partout dans le pays Car il devra l'être autant pour son programme que pour une certaine idée de la liberté comme du respect de l'individu. Au reste, et sans aucune polémique, demandons aux Belges, eux-mêmes, ce qui plaide en Belgique pour ne jamais y instaurer de régime présidentiel.  [...] Dans la République démocratique du Congo, la fonction de président de la République doit devenir uniquement honorifique comme dans beaucoup de pays démocratiques où il n'y a pas d'élections présidentielles. Car qui connaît le président de l'Allemagne, de l'Italie ou même d'Israël Songez aussi au nombre de pays qui ont une monarchie constitutionnelle équivalente à une présidence honorifique.  [...]

Élections: faut-il craindre un "Hénin-Beaumont wallon"? - La Libre.be

Élections: faut-il craindre un "Hénin-Beaumont wallon"? - La Libre.be

Mais depuis les élections communales de 2006, l'extrême droite francophone a chuté. A-t-elle disparu aujourd'hui Selon le baromètre politique de La Libre du 13 février 2012 réalisé en Belgique à l'occasion des élections présidentielles françaises, Marine Le Pen était plébiscitée de 6 % en Flandre, 10 % en Région bruxelloise et 12 % en Wallonie.  [...] A ceux qui assènent de façon répétée que l'extrême droite francophone dans notre pays est devenue fantomatique, depuis ses Waterloo électoraux aux élections de 2009 et 2010, on voit qu'il suffit d'un(e) leader charismatique de la trempe de la présidente frontiste pour réactiver un électorat en friche.  [...] Déjà, chez nous, les représentants politiques sont plus inscrits dans la proximité. Même les ministres et bien évidemment les échevins et les députés, ce n'est pas difficile de les rencontrer. Par ailleurs, même si tout ne va pas bien en Belgique, on est loin de connaître le scénario pour le moins délétère de la France, avec un Président de la République au plus bas dans les sondages et un ancien président qui s'est fait écouter par son principal conseiller, et impliqué dans plusieurs dossiers.  [...]

Après le «non», «oui» au redressement - La Libre.be

Il est évident que le rejet du traité constitutionnel par la France et les Pays-Bas, inévitablemement par la Grande-Bretagne et probablement par la République Tchèque, la Pologne et le Danemark, mettra fin à l'entreprise constitutionnelle, lancée sous présidence belge de l'UE il y a quatre ans.  [...] 1. Afin de restaurer la crédibilité de l'entreprise européenne, il faut que les dirigeants euopéens s'attachent prioritairement à la solution des problèmes et des défis socio-économiques qui frappent la vieille Europe. L'Europe a besoin d'un impressionnant projet de redressement, présenté à son opinion publique et débattu devant le Parlement européen.   [...] 5. Le modèle Saturne ne sera influent et crédible, particulièrement en matière de politique de défense et donc de politique étrangère, que dans la mesure où le centre soit rejoint par la Grande-Bretagne. Ce pays, qui prendra la présidence de l'UE à partir du 1er juillet 2005, pourra, sous l'impulsion imaginative et habile de Tony Blair, jouer un rôle important dans le redressement de l'Europe.  [...]

Lettre ouverte à François Hollande - La Libre.be

Lettre ouverte à François Hollande - La Libre.be

Monsieur le Président de la République, nous vous demandons de reconsidérer ce projet. Il en est encore temps. A l'aube d'un redémarrage timide de la croissance, il est essentiel de ne pas prendre une initiative qui pénalise particulièrement notre pays.  [...] Monsieur le Président de la République, il est essentiel de ne pas s'engager dans une voie lourde de conséquences pour notre pays en termes d'emplois et très négative pour l'Europe en termes de fonctionnement des marchés de capitaux, alors que d'autres alternatives sont possibles.  [...] Gérard Mestrallet Président Directeur général Engie, Président Paris Europlace. Pierre Pringuet, Président Afep. Jean-Claude Trichet, Ancien Président de la Banque Centrale Européenne.  [...]

Entre guillemets - La Libre.be

`Et maintenant Jacques Chirac va se succéder à lui-même. Ainsi le président qui suscite la plus faible adhésion de toute l'histoire de la Cinquième République, celui qui pendant sept ans a présidé à l'affaiblissement de la fonction présidentielle, sera le président le mieux élu de notre longue histoire politique.  [...] Dans ses premières paroles, il s'est placé au-delà de son camp. Au-dessus des calculs politiciens. Comme s'il était désormais conscient qu'il lui reviendra de représenter la droite et la gauche. Son histoire personnelle était jusqu'à présent celle d'une carrière politique, avec des moyens que la morale publique réprouve.   [...] Le voilà qui soudain tutoie l'Histoire. Et peut enfin jouer le rôle dont il a rêvé. être président d'une République qu'il faut réformer, pour la faire de nouveau aimer.'.  [...]