Débats - Religion, Etat belge

Promouvoir un islam de Belgique - La Libre

Ainsi, la religion musulmane est devenue la deuxième religion de notre pays. En matière d'affaires religieuses, la Belgique est un Etat neutre qui a mis en place une reconnaissance et un financement publics des cultes. Mais, si l'Etat belge a reconnu la religion musulmane dès 1974, il n'a réfléchi concrètement à son organisation et à son financement qu'à partir de 1999, laissant la porte ouverte au financement de ses communautés musulmanes par des pays tiers.  [...] Des sources internes à la communauté musulmane belge et à l'Exécutif des Musulmans de Belgique (EMB) s'inquiètent d'une généralisation des démarches de représentants des communautés musulmanes locales auprès des pays du Golfe afin d'obtenir des financements pour la construction et de la rénovation de mosquées.  [...] Nos avancées philosophiques et politiques ont été conquises de haute lutte et ne peuvent être négociables, que ce soit l'égalité entre hommes et femmes, le refus de l'intrusion du religieux dans la sphère publique, le droit à la liberté d'expression, en ce compris à propos des religions.  [...]

Religions et société sont partenaires - La Libre

Le temps est bien révolu où religion et politique vivaient une alliance pour le meilleur et pour le pire. La loi de 1905, en France, a codifié la séparation de l'Eglise et de l'Etat, séparant hélas du même coup société et religion. Après avoir distingué, il aurait fallu envisager un partenariat pour éviter que cette distinction ne devienne concurrence, que l'autonomie ne se transforme en autarcie et que ces deux sphères de l'humaine condition ne vivent dans l'ignorance et la méfiance mutuelles.  [...] En France, il y a séparation pure et simple entre l'Eglise et l'Etat. La religion est une affaire strictement privée. Cette laïcité à la française ne caractérise pas le système belge. Notre pays ne connaît certes pas de religion d'Etat, mais une alliance est scellée entre les religions et l'Etat, dans l'indépendance réciproque.  [...] La Constitution belge de 1831, en effet, accorde aide et protection au clergé et aux établissements religieux en tant que tels. La loi-programme concernant le traitement des imams, votée en décembre 2004, en est la parfaite illustration. En son temps, le Congrès national a motivé le financement des cultes par le service social rendu.  [...]

Intellectuels musulmans et screening - La Libre

Intellectuels musulmans et screening - La Libre

Les cadres musulmans sont donc variés du point de vue de leur ancrage dans la société belge et européenne. Variations sur lesquelles se juxtaposent des orientations religieuses multiples qui traversent la scène de l'islam, depuis un islam littéraliste et traditionnaliste à un islam spiritualiste et privatif.  [...] L'État belge, par le fait de la législation relative aux cultes et par le choix, fait il y a une quinzaine d'années, de s'ingérer dans les affaires islamiques, est amené à gérer ces cadres religieux pour des fonctions représentatives, pour les cours de religion dans l'enseignement officiel ou, demain, pour les fonctions d'imam.  [...] Ou tout au moins à jouer le rôle de belle-mère. A l'un ou l'autre de ces niveaux les autorités de l'État sont amenées à prendre des positions, souvent controversées, comme dans le cas récent de refus de nomination d'un inspecteur de religion islamique.L'impression qui s'en dégage est que, devant la réalité complexe du leadership musulman, les responsables politiques semblent manquer de repères, de critères, de connaissance.  [...]

Le stérile temps de la dérision - La Libre

Le bruit court qu'une loi réprimant le blasphème pourrait être prochainement votée, la Belgique n'en disposant heureusement pas jusqu'à présent. Si c'est bien vrai, voilà l'heureuse séparation entre religion et société civile mise à mal. Mais est-ce vraiment de cela qu'il s'agit Allons voir de plus près.  [...] La Belgique vit une relation étonnante avec la religion. Dès les premiers temps du Royaume, la question des relations Eglise-Etat fut débattue. La réponse a été élaborée en terme de liberté protégée. La Constitution reconnaît, en effet, la liberté d'organisation des Eglises et, en corollaire, le principe de non-intervention de l'Etat dans celle-ci.  [...] Il ne s'agit pas d'une séparation pure et simple, mais plutôt d'une indépendance réciproque. Selon la Constitution, la religion n'est donc pas une affaire strictement privée. L'épithète laïque (à la française) ne convient pas parfaitement à l'Etat belge, celui-ci accordant aide et protection au clergé ainsi qu'aux établissements religieux et philosophiques (la non-croyance, en effet, est aussi une manière de se situer religieusement).  [...]

"Le catholicisme qui dicte le calendrier scolaire ? Injuste" - La Libre

"Le catholicisme qui dicte le calendrier scolaire ? Injuste" - La Libre

En Belgique, on le sait, de nombreuses religions et convictions coexistent. Comment une telle neutralité de l'enseignement est-elle réalisable sur le terrain.  [...] Mais de quel type de neutralité parlons-nous ici L' Etat est-il le plus neutre en ne reconnaissant pas les convictions des uns et des autres, en ne reconnaissant que des citoyens, que des élèves égaux entre eux (laïcité) Ou est-ce que l' Etat est le plus neutre en adaptant sa façon de faire et en considérant qu'une même règle ne peut pas valoir pour tous, parce qu'elle est plus difficile à appliquer pour les uns que pour les autres (pluralisme) Comment comprendre en effet qu'alors que 95 % des établissements scolaires de la Communauté française interdisent le port de signes religieux à l'école, ces mêmes établissements organisent, comme la Constitution belge le leur impose, des cours de religion correspondant à chacun des cultes reconnus C'est  [...] cela peut s'avérer très problématique. Prenons un cas concret. Celui du calendrier scolaire. Est-il juste, en termes d'équité, que les élèves de confession catholique soient privilégiés par rapport aux autres, étant donné qu'ils ne doivent faire aucun effort pour pouvoir obtenir un jour de congé correspondant à leur religion La Pentecôte, L'Ascension, le Mardi gras, ils les ont tous.  [...]

Yves Leterme doit-il aller au Vatican ? - La Libre

Yves Leterme doit-il aller au Vatican ? - La Libre

L'Etat du Vatican, tout le monde sait que c'est quelque chose qui existe sur base d'une décision gouvernementale, sous Mussolini. Voici une invitation d'Etat pour un événement qui reste quand même purement religieux. Quand la majorité du gouvernement belge s'est déplacée, en 2009, à l'occasion de la béatification du père Damien, on pouvait penser que c'était lié au fait qu'il s'agissait d'un Belge.  [...] Ce qui dérange aussi, c'est cet appui à une religion parmi d'autres pratiquées par des Belges et aussi pour ceux qui n'ont aucun lien avec la religion. C'est le cas de tous les laïques, qu'ils soient agnostiques ou athées.  [...] Cette reconnaissance et intervention pluralistes ne sont en rien une remise en question de la séparation de l'Eglise et de l'Etat. Dans cet esprit de la Constitution belge, revenons au voyage à Rome. Le fait qu'une autorité publique assiste à une cérémonie religieuse d'un culte reconnu n'est pas, en soi, de nature à remettre en cause le principe de la séparation de l'Eglise et de l'Etat.  [...]

Les contribuables belges payent la facture - La Libre

Les contribuables belges payent la facture - La Libre

Après plusieurs mois de négociation avec BNP Paribas, l'Etat belge a échangé 75 % de Fortis Banque avec BNP Paribas contre 121 millions d'actions de cette dernière. Au moment de l'accord conclu, ces actions valaient au total 2,6 milliards d'euros. Donc, l'Etat belge a revendu pour cette somme les 75 % de Fortis Banque, qu'il avait pourtant payée 9,4 milliards.  [...] Or 75 % de 9,4 milliards ne font pas 2,6 milliards, mais plutôt 7,05 milliards. L'opération était catastrophique pour l'Etat belge et très juteuse pour BNP. Le journal Le Monde ne s'y trompait pas lorsqu'il titrait. Rachat de Fortis. BNP-Paribas peut remercier les contribuables belges (2).  [...] En résumé, les banques ont engrangé des bénéfices importants en prenant des risques considérables et l'Etat belge s'est ensuite endetté de plus de 20 milliards d'euros pour les sauver. Ces mêmes banques ont retrouvé rapidement leurs taux de profits gigantesques et se sont comportées exactement comme avant la crise (parachutes dorés et paris risqués qui à nouveau déstabilisent l'ensemble de la vie économique).  [...]

Un pays à plusieurs vitesses pour sauver l'Etat belge - La Libre

Un pays à plusieurs vitesses pour sauver l'Etat belge - La Libre

Ces attitudes différentes à l'égard de l'Etat belge vont engendrer des revendications différentes quant à l'étendue des compétences à reconnaître aux entités fédérées et quant à leur degré d'autonomie respective.  [...] Comment concilier des points de vue aussi différents Est-il possible de prendre en considération les aspirations des uns et des autres, voire de les intégrer, sans démanteler ou décapiter l'Etat belge.  [...] Une Belgique à plusieurs vitesses permettrait de réaliser un équilibre entre les exigences de l'unité et de la diversité, mais surtout elle permettrait au niveau de la diversité de tenir compte des aspirations et des revendications de chacune des entités tout en garantissant la survie de l'Etat belge.  [...]

«Variations» sur l'avenir de l'Etat belge - La Libre

Nous laisserons aux historiens le soin de déterminer l'origine lointaine de l'Etat belge, tout en rappelant qu'en 1790, à la suite de la révolution brabançonne, les Autrichiens furent chassés et que la République des Etats-Belgique unis fut proclamée sur un modèle confédéral.  [...] .. Et demain de nouvelles exigences apparaîtront car, comme le déclarait l'ancien Premier ministre Jean-Luc Dehaene. La Belgique est un Etat en perpétuelle mutation. Jusqu'à quand Jusqu'au moment où l'Etat belge aura été vidé de toute sa substance et ne sera plus qu'une coquille vide La question est posée.  [...] non un esprit de revendications et de repli sur soi-même, mais un esprit de respect de l'autre, de dialogue, d'enrichissement mutuel et de coopération. A ces conditions, l'Etat belge a des chances de survie. On l'espère, on voudrait y croire, mais en entendant les déclarations de certains hommes politiques flamands et en y voyant l'évolution des mentalités, on ne peut s'empêcher d'avoir parfois quelques doutes.  [...]

Le surréalisme à la belge au sein de bpost - La Libre

Le surréalisme à la belge au sein de bpost - La Libre

Dans ce contexte, Bpost a été une peinture surréaliste illustrant à quel point il est difficile de combiner le monde de la politique et des entreprises. L'Etat Belge a dangereusement taclé les autres actionnaires de Bpost, ses administrateurs et son management.  [...] Bpost est une société cotée. La communication est une composante essentielle de la confiance des investisseurs tout comme une bonne gouvernance. L'Etat Belge détient aujourd'hui environ 51% du capital et dispose du droit statutaire de proposer 6 candidats administrateurs, alors que les 6 autres postes d'administrateurs sont attribués à des personnes totalement indépendantes.  [...] Comment voter oui pour un poste alors qu'on ne sait pas qui est le candidat Le droit de présenter des candidats implique également l'obligation d'expliquer pour quelles raisons l'Etat Belge estime que cette femme ou cet homme est le bon candidat pour soutenir Bpost dans cette période importante.  [...]