Débats - Tony Blair, Gauche

Mystérieux communisme du XXe siècle - La Libre

Le monde évolue vite, on le savait déjà, mais comment ne pas avoir le tournis devant pareille nouvelle, quand on se souvient du torrent d'insultes que dut essuyer le social-démocrate Tony Blair, lorsqu'il déclara il y a à peine cinq ans qu'il n'y avait pas d'économie de gauche ou d'économie de droite, mais uniquement une bonne et une mauvaise économie (la bonne étant, en l'occurrence, l'économie de marché) Les sentences furent alors implacables.  [...] Tony Blair cédait à la vague de l'ultra-libéralisme, il brouillait le message de la gauche, il abandonnait les déshérités et les proscrits à leur sort, il n'envisageait d'autre horizon qu'un capitalisme débridé... autant de tares d'autant plus impardonnables que Blair se réclamait de la gauche.  [...] Pourquoi, dans ce cas, les anciens communistes (allemands ou autres) ne se fondent-ils pas dans une large structure social-démocrate, pour constituer un important axe de gauche Ne serait-ce pas en pleine cohérence avec l'inflexion de leur discours Car de deux choses l'une.  [...]

Charters pour cure idéologique - La Libre

2.Porto Alegre `starifiée', c'est l'indice d'une évolution majeure dans le camp de la gauche. Le ton y est de moins en moins donné par la gauche dite `moderne' version Tony Blair, mais par une gauche plus turbulente. Plus proche aussi de l'Internationale citoyenne des José Bové, Suzan George et autres Riccardo Petrella que des appareils de partis.  [...] Avec Di Rupo, une page est tournée et des passerelles sont jetées vers les altermondialistes. Le PS veut se poser en seule force progressiste solide, au moment où les écologistes peinent à affirmer un profil de gauche au sein de l'arc-en-ciel.  [...] Par-delà le barnum médiatique, Porto Alegre représente un tournant dont les répercussions pourraient être grandes. La gauche sort de sa position défensive. Le ministre socialiste français Jean-Luc Mélenchon affirme aller à Porto Alegre ` pour aider la gauche mondiale à sortir du coma idéologique'.  [...]

La paralysie des socialistes européens - La Libre

La paralysie des socialistes européens - La Libre

Le Royaume Uni pourrait constituer la seule exception, bien que le parti travailliste tel qu'il a été transformé par Tony Blair, favorable à l'économie de marché, ne puisse plus vraiment être considéré comme un parti de gauche.  [...] Face à ce nouveau radicalisme, qui attire quelques membres des partis socialistes traditionnels, que sont censés faire les dirigeants socialistes Lorsqu'ils penchent vers les trotskystes, ils perdent le soutien des membres bourgeois. lorsqu'ils suivent la voie centriste, comme le parti social-démocrate en Allemagne, le parti La Gauche gagne du terrain.  [...] Ce que les socialistes européens doivent toutefois craindre avant tout est le goût et l'aptitude de l'extrême gauche pour la déstabilisation - telle est la leçon des récents événements en Grèce. Parce que la perte de substance du socialisme a une conséquence.  [...]

La droite a-t-elle du coeur? - La Libre

La question ne serait-elle pas plutôt. la gauche a-t-elle du coeur C'est vrai, depuis vingt ans, elle en fait étalage à profusion. Les mauvaises langues diront que ça lui prend chaque fois qu'elle perd un peu de son identité, de Guy Spitaels avec son retour du coeur à Tony Blair et sa guimauve évangélique.  [...] Le clivage gauche-droite, je l'admets volontiers, est une construction permanente, une hypothèse de travail avec sa part d'arbitraire, mais il a l'immense mérite de rendre les phénomènes sociaux plus intelligibles en suggérant un cadre interprétatif, de baliser l'espace pour un débat qui ait du sens et de proposer des coalitions d'acteurs sociaux capables d'agir.  [...] Sous cet angle, est de gauche qui porte un regard sur la société en se plaçant du point de vue des dominés. Est de gauche qui se donne pour objectif, à la place d'un hypocrite bien commun, voire d'un ambigu intérêt général, la poursuite inlassable de l'émancipation humaine, de l'égalité en droit, en condition et en dignité pour tous.  [...]

ENTRE GUILLEMETS - La Libre

aujourd'hui, les couleurs de son camp. On se dresse et on se bat, au contraire, contre lui, comme l'avait fait Tony Blair, comme le fait, maintenant, son jeune adversaire conservateur, David Cameron, comme le font, en France, Ségolène Royal à gauche et Nicolas Sarkozy à droite, comme l'avait fait Bill Clinton (.  [...] ..). Cette tendance à jouer contre son camp traduit l'obsolescence des idéologies et des échiquiers politiques hérités de l'avant-dernier siècle. Elle est aussi nécessaire que salutaire, mais ses effets pervers deviennent inquiétants. Avec elle, les figures politiques d'aujourd'hui ne sont plus les avocats de valeurs, de programmes et de grands choix portés par de claires coalitions.   [...] Brouillant les frontières, les dépassant jusqu'à les balayer pour aller chercher des idées chez l'adversaire d'hier, les candidats sont avant tout eux-mêmes, partout dans le monde, et cette extrême personnalisation du débat casse les systèmes de représentation, érodant d'un coup les partis et la démocratie parlementaire au profit d'une démocratie d'opinion, régie par la communication et ses artifices.   [...]

Entre guillemets - La Libre

Manifeste de la 3e voie, signé en 1999 par Tony Blair et Gerhard Schröder. La plupart des gens ont abandonné depuis longtemps la représentation du monde inspirée du dogme de la droite et de la gauche.  [...] Anthony GIDDENS, théoricien de la 3e voie et conseiller de Tony Blair. L'Etat-providence crée plus de problèmes qu'il n'en résout.  [...] Ségolène Royal. Tony Blair est injustement caricaturé en France. (...) Cela ne me gêne pas d'afficher mon adhésion à certaines de ses idées.  [...]

Les partis socialistes, plus bleus que rouges? - La Libre

Les partis socialistes, plus bleus que rouges? - La Libre

Les figures emblématiques de la gauche européenne ont rarement fait dans la dentelle. Jacques Delors a été l'un des architectes en chef de l'Europe néolibérale. Tony Blair a flexibilisé à outrance le marché du travail. Gerhard Schröder a imposé des mini-jobs sous-payés.  [...] Les salaires et bonus des grands patrons sont himalayens. Les actionnaires empochent de plantureux dividendes. Et certaines élites de gauche ne sont pas en reste. Elles se reconvertissent en banquiers ou hommes d'affaires (Strauss-Kahn, Blair, Schröder), la plupart de ces ex-leaders socialistes européens se métamorphosant par ailleurs en conférenciers de luxe, à 100 000 euros la prestation.  [...] Elles sentent que cette gauche ne peut pas répondre aux défis, en particulier celui de l'emploi. Troisième conséquence. le basculement à l'extrême droite d'une partie des classes populaires en plein désespoir social dans certains Etats et territoires.  [...]

Le droit social à la moulinette libérale - La Libre

Parmi ceux qui tirent la sonnette d'alarme figure notamment Pascale Vielle, professeur de droit social à l'UCL, qui étudie depuis plusieurs années l'évolution des systèmes sociaux européens dans une perspective à la fois historique et transdisciplinaire. Cette remise en cause des fondements du droit social est à rattacher au nouveau discours idéologique que véhiculent des personnalités aussi emblématiques, et qui se revendiquent paradoxalement de gauche, que Tony Blair avec sa 3e voie, ou chez nous Frank Vandenbroucke, le ministre des Affaires sociales, avec son concept d'Etat social actif.  [...] Le langage en arrière-plan témoigne du changement de mentalité, poursuit Pascale Vielle. On ne parle plus de solidarité mais de responsabilité. De même, les partis de gauche ont abandonné le discours sur la sécurité économique et sociale pour se concentrer sur ses seuls aspects sécuritaires.  [...] Concrètement, comment une décision du Conseil des ministres sur une matière peut-elle entraîner une détérioration de la couverture sociale au bas de l'échelon alors que le champ de compétence des instances européennes est somme toute limité C'est simple. Par le truchement des critères que s'engagent à respecter les Etats, les responsables européens arrivent à faire bouger les choses sur des matières pour lesquelles ils ne sont à priori pas compétents.   [...]

Londres et Bruxelles : le grand écart - La Libre

Londres et Bruxelles : le grand écart - La Libre

Son discours a contribué à réconcilier la gauche britannique avec l'Europe. Le Labour, qui avait exigé un référendum sur l'Union européenne pendant les années 70 et même une sortie de cette construction jugée trop libérale au cours de la décennie qui avait suivi devint progressivement moins antieuropéen.  [...] C'était aussi dû à l'arrivée d'une nouvelle génération d'hommes politiques plus centristes, dont Tony Blair. Mais le discours du camarade Delors contribua à renforcer la perception chez la gauche qu'elle avait peut-être davantage à attendre de Bruxelles que de Londres.  [...] Bien entendu, il y a toutes sortes de facteurs qui jouent un rôle dans cette histoire, mais comme l'écrit entre autres Denis MacShane - ancien ministre des Affaires européennes sous Tony Blair - dans son intéressant ouvrage Brexit. How Britain will leave Europe, l'attitude de Jacques Delors et la réaction de Margaret Thatcher peuvent être vus comme un moment charnière de cette évolution.  [...]

ENTRE GUILLEMETS - La Libre

l'attention d'un journaliste et même d'un auteur de romans, c'est Tony Blair qui s'impose. Il a inspiré des passions politiques fortes, des transferts charismatiques et des haines viscérales. il est devenu un modèle pour une partie de la gauche européenne et une cible pour l'autre partie.  [...] il possède d'indéniables capacités pour influencer et manipuler l'opinion publique. bref, il remplit toutes les conditions requises pour être un héros positif ou négatif postmoderne, plus que ne l'a été Bill Clinton avec qui il a rivalisé pendant des années, et il est à cent coudées au-dessus de la personnalité de George W.   [...] Eugenio Scalfari, fondateur de L'Espresso et de La Repubblica, La question Blair, dans Le Nouvel Observateur du jeudi 31 juillet 2003, n°2021.  [...]