Débats - Venise, Portée

Un numerus clausus pour entrer à Venise? (RIPOSTES) - La Libre

Un numerus clausus pour entrer à Venise? (RIPOSTES) - La Libre

Le légendaire carnaval de Venise a débuté ce samedi. C'est un temps fort de l'année touristique. Mais les autorités et la population s'interrogent. la Sérénissime peut-elle survivre tout en accueillant quelque 30 millions de visiteurs par an Ou faut-il limiter l'accès à la ville.  [...] Venise ne peut plus supporter ce nombre illimité de visiteurs qui débarquent chaque jour, écrit-il. Par conséquent les flux touristiques doivent être rigoureusement réglementés aux points d'accès principaux de la ville, les parkings de la place de Rome et à la gare ferroviaire.  [...] Je ne soutiens pas nécessairement l'idée qu'il faille instaurer le payement d'une taxe pour entrer et visiter la ville car je pense que Venise doit rester à la portée de tous, même si je suis convaincu que chacun devrait accepter de verser une obole symbolique, une sorte de geste de respect pour cette cité universelle qu'est Venise, mais je refuse que la visite de Venise et la lagune deviennent accessibles aux seules personnes qui ont des revenus élevés.  [...]

L'art contemporain: "choquer le bourgeois" est à la portée d'un chat - La Libre

L'art contemporain: "choquer le bourgeois" est à la portée d'un chat - La Libre

Opinions L'art contemporain produit des merveilles comme le pavillon japonais à Venise. Mais sa vacuité peut cautionner le pire. Choquer le bourgeois avec des excréments est à la portée d'un chat. Une chronique de Drieu Godefridi.  [...] Si l'art contemporain repose sur un néant absolu de critère, rien n'empêche en effet de considérer Auschwitz comme une performance, plus aboutie même que la plupart des installations de la dernière Biennale de Venise, par exemple.  [...] Bref, je suis resté sur ma faim, d'autant que l'orateur se complaisait à exalter la dimension scatologique de l'art contemporain. L'homme est biologiquement programmé pour éprouver de la répulsion pour les excréments. Outre que la prétention est formidablement datée, choquer le bourgeois avec des excréments est à la portée d'un chat.  [...]

Faut-il des portiques pour réguler l'afflux de touristes à Venise ? (RIPOSTES) - La Libre

Faut-il des portiques pour réguler l'afflux de touristes à Venise ? (RIPOSTES) - La Libre

Faut-il des portiques pour réguler l'afflux de touristes à Venise (RIPOSTES) - La Libre.  [...]

Irrésistible Venise - La Libre

Il devait y avoir du Thatcher en elle. Puis il raconte n'importe quoi. Voici Louis XVI et Marie-Antoinette... voici la France... la liberté, l'égalité, la fraternité..., prenant ainsi des raccourcis -si l'on ose dire- avec la vérité. Mais à Venise comme à Marseille on ne ment pas, on embellit.  [...] Mais Jean d'Ormesson, qui y possède une résidence, nous rassure. Toujours en train de disparaître, Venise est immortelle. Elle est le rêve le plus réussi de toute l'histoire des hommes.  [...] Alors la voir et mourir Non. La voir et s'en imprégner. S'en inspirer quand le gris nous encercle. Car avant de s'enfoncer, Venise nous élève. Elle fera dire au soupirant le plus béjaune, habitant, mettons à Willebroek ou à Rocourt. Je marche à côté de vous, et rien que pour cela, ce caniveau est déjà le grand canal de Venise.  [...]

Les «passions tristes» - La Libre

La production philosophique américaine est si foisonnante qu'il n'est pas interdit de nouvelle Athènes. La beauté des villes comme New York et Chicago stupéfie. D'autres villes, comme San Francisco, inventent un monde nouveau, une urbanité inédite. Les villes américaines portent la marque esthétique de leur siècle, les égalant sur ce plan à Florence ou à Venise.  [...] Une profonde blessure travaille l'âme de chaque citoyen français. avoir eu, à deux reprises, besoin du recours décisif aux Américains pour vaincre l'Allemagne. Ainsi, les a priori antiaméricains témoignent, de la part des Français, d'une survalorisation de soi destinée à banaliser le salut apporté naguère par les armées à la bannière étoilée.  [...] Dans l'Hexagone, les concepts de nation et d' Etat sont renvoyés à la ringardise. La France, comme l'Europe en général, se veut post-nationale et post-étatique autant qu'elle se veut post-politique. Or, les Etats-Unis se signalent par une originalité. le libéralisme et l'affirmation forte de l'Etat s'articulent.   [...]

Sur le sentier de Rilke, à Duino - La Libre

Sur la route de Trieste à Venise, une bourgade porte le doux nom de Duino. Là, s'arrête un plateau calcaire qui borde l'Adriatique, le Carso. Rocailleux en surface, il est creusé de cavernes par des eaux souterraines, comme celles du Timavo, fleuve qui coule en Slovénie sous le nom de Reka, avant de s'enfoncer sous le sol, pour ressortir, avec une limpidité cristalline, dans les bouches de Duino, déjà chantées par Virgile.  [...] Ecrivain de talent, traductrice, peintre, la princesse avait 55 ans, appartenait à la plus haute aristocratie européenne et disposait d'une immense fortune. que pouvait souhaiter de plus un homme de 35 ans, dépressif, inconstant, velléitaire, éparpillé entre d'innombrables femmes et si peu apte à gagner sa vie qu'il la vivra jusqu'au bout au crochet d'amis riches Il lui ferait le don de son art et de son âme, elle lui apporterait une sécurité matérielle et maternelle.  [...] La princesse possédait, à Duino, un château haut perché sur l'Adriatique, elle y invita le poète. Il y vint une première fois en avril 1910. Ceint de fortifications datant du Moyen Age, entouré d'un parc avec des animaux, il conservait un côté sauvage tout en accueillant la société la plus brillante, artistes et nobles confondus.   [...]

Mitterrand, fossoyeur et fantôme du socialisme - La Libre

Mitterrand, fossoyeur et fantôme du socialisme - La Libre

Ce mort fait le vacarme d'un vivant quand s'ameutent ses partisans et se mobilisent ses détracteurs. Ne manque que le bruissement de sa voix, émiettant la langue française pour nourrir la volière de ses adorateurs ou mitrailler ses ennemis. Il savait, lui, user du subjonctif comme d'un parfum pour ses phrases, et montra plus d'une fois que littérature et politique sont jumelles, parfois incestueuses Cette gourmandise a définitivement disparu de nos bonbonnières médiatiques, et l'on suce des cailloux en soupirant, parce que parler de Mitterrand, hélas, ne fait plus parler Mitterrand.   [...] Pourquoi portez -vous autant d'attention à eux, finit-il  [...] s'arrête, se tourne vers lui et lui confie. Je m'intéresse aux gens qui parleront de moi dans trente ans.  [...] C'est par un sfumato politique qu'il accomplit son chef-d'oeuvre, cette suie sur le sang qu'on ne peut effacer sans gâter le dessin. Oui, il fut le fossoyeur du socialisme et en est aujourd'hui le fantôme. François Hollande profitera-t-il du vingtième anniversaire de sa mort pour enterrer enfin François Mitterrand, ce grand cadavre debout dont l'odeur ne dérange plus, mais dont l'ombre porte encore Qu'il se rende le 8 janvier 2016 à Jarnac, à Château-Chinon ou même à Venise pour honorer cette mémoire, une seule chose est certaine. il pleuvra.  [...]

"Aube nouvelle, dans notre nuit" - La Libre

"Aube nouvelle, dans notre nuit" - La Libre

A ube nouvelle, dans notre nuit. Pour sauver son peuple, Dieu va venir. Joie pour les pauvres. Fête aujourd'hui. Il faut préparer, la route au Seigneur. Il faut préparer, la route au Seigneur. En ce mois de décembre, les chrétiens entrent dans le temps de l'Avent - les quatre semaines préparatoires à la Nativité du Sauveur.  [...] Pour sauver son peuple, Dieu va venir Et voici que j'entends le plaidoyer d'un autre Michel, de deux ans son cadet. Le monde se fait un. Ses principaux problèmes économiques sont de portée mondiale. il faut donc une instance de gouvernance reconnue comme universellement légitime.  [...] Bien sûr. Cela ne changera pas grand-chose. Ce n'est qu'une petite lueur dans la nuit. Comme l'attente de cet Enfant anonyme, né un jour de Noël dans une crèche de Bethlehem. Aube nouvelle, dans notre nuit. Pour sauver son peuple, Dieu va venir. Joie pour les pauvres.  [...]

Ce vieil homme que je ne veux pas devenir... - La Libre

Pire encore, il faut venir à bout d'une carrière de 44 ans pour obtenir une pension de 1375 euros. Des plans pareils, honnêtement, ça ne m'arrange pas du tout. Et qu'on ne me dise pas que j'aurais dû prévoir. Les deuxième et troisième piliers. L'un ne m'a pas été proposé, l'autre est, pour moi, hors de portée.  [...] Les plus importantes d'entre elles concernent l'introduction de critères d'ordre biologique dans ce domaine, qu'il s'agisse de la parité entre hommes et femmes ou de la présence de plus en plus visible et recherchée de jeunes sur les listes électorales. Le nouvel impératif fait malheureusement l'impasse sur un quart de la population, à savoir les plus de soixante ans.  [...] Le scénario d'un parti des papys pourrait bien survenir si les partis actuels persistent à ne pas intégrer réellement la population vieillissante à l'action politique. Une présence réelle des plus âgés sur la scène politique serait assurément un gage pour le bien vieillir, qui ne serait ni le médaillon rassurant de Madame Laurent ni la garantie d'une Grapa qui n'a rien d'euphorisant.  [...]

Sauver des vies en Méditerranée, est-ce un délit humanitaire? (OPINION) - La Libre

Sauver des vies en Méditerranée, est-ce un délit humanitaire? (OPINION) - La Libre

Par quel moyen La création, de facto, d'un délit humanitaire (saisie des bateaux, etc.) et l'abandon d'un projet de loi visant à instituer, sous conditions, un droit du sol. Voilà donc les deux trouvailles du Parti démocrate et de son allié centriste pour venir à bout d'un phénomène historique, celui des migrations, dont la portée pour l'Italie est sans précédent.  [...] tragédie migratoire en Méditerranée Et pareillement pour la décision concertée avec une partie des autorités locales d'interdire à tout bateau étranger de pénétrer dans les eaux libyennes sous peine d'intervention militaire (ce qui a d'ailleurs conduit plusieurs ONG à suspendre leurs opérations de sauvetage), sans que rien n'ait été mis en place en Libye pour tirer ces pauvres bougres des prisons à ciel ouvert où ils croupissent De même, comment oublier que les ONG ont sauvé à elles seules, au nom d'un sacrosaint principe de moralité universelle, plus de 40 % des migrants embarqués sur ces bateaux de fortune.   [...] la faiblesse morale des institutions, la pratique d'une démagogie inapte à résoudre les problèmes et visant uniquement à substituer l'indigence intellectuelle de la spéculation politicienne à l'oeuvre complexe de la raison, furent, il n'y a pas si longtemps encore, les principales portes d'accès des pires aventures politiques que connut le pays.  [...]